Microsoft ne sera pas le seul à utiliser Windows Holographic

La plateforme Windows Holographic ne sera pas réservée aux Hololens de Microsoft.

Fiche tech HoloLens

Alors que Facebook, via sa filiale Oculus, vend déjà des casques de réalité virtuelle, Microsoft teste encore les Hololens, ses lunettes de réalité augmentée. Pour le moment, on ne sait pas quand celles-ci seront commercialisées au grand public, mais la chose dont on peut être sûr, c’est que la plateforme Windows Holographic, qui propulse ces lunettes, ne sera pas réservée à la firme de Redmond.

En effet, lors du salon Computex à Taiwan, Microsoft a annoncé que cette plateforme sera ouverte aux autres constructeurs. De ce fait, des entreprises comme ASUS, par exemple, pourront créer des produits similaires aux Hololens.

D’ailleurs, Microsoft ne cible pas que les lunettes de réalité augmentée (qui insèrent des objets virtuels sous forme d’hologrammes dans l’environnement de l’utilisateur). Dans un billet de blog, Terry Myerson, Executive Vice President, Windows and Devices Group, chez Microsoft, explique que « Windows Holographic va arriver sur des appareils de toutes les formes et de toutes les tailles » et évoque les casques de réalité virtuelle.

En fait, les Hololens seront l’équivalent des convertibles Surface dans le marché. Le but de Microsoft est de proposer sa plateforme et son écosystème aux constructeurs. Et pour rappel, en plus de faire tourner les applications spécialement conçues pour la réalité augmentée, la plateforme Windows Holographic peut aussi lancer des applications universelles pour Windows 10 sur des écrans virtuels.

Sinon, en faisant cette annonce, Microsoft semble aussi vouloir rassurer les développeurs qui codent déjà des applications pour les Hololens. « Pour les développeurs, les applications Windows Holographic peuvent être écrites aujourd’hui avec l’assurance qu’elles pourront être utilisées sur un lange choix d’appareil », écrit Terry Myerson.

Répondre

Lire les articles précédents :
ONeplus pixabay
OnePlus lâche définitivement son système d’invitations

Vous n’aurez pas besoin d’une invitation pour acheter le OnePlus 3.

Fermer