Suivez-nous

Tech

3 affaires de cyber-espionnage qui ont marqué 2019

La cybercriminalité prend de l’ampleur, les personnes malveillantes n’hésitent pas à pénétrer les réseaux personnels pour utiliser de diverses façons les données récoltées.

Il y a

  

le

 
cyber espionnage
© Isai Ramos / Unsplash

Depuis quelques années, les escrocs et autres acteurs malveillants se sont adaptés aux nouvelles technologies. Si l’on entend souvent parler de piratage, ce terme englobe diverses actions illicites envers un ou plusieurs objets connectés. On entend de plus en plus parler de cybercriminalité, et 2019 a connu de nombreuses affaires dans ce domaine. En voici 5 qui ont particulièrement retenu notre attention.

Airbnb

Airbnb est le leader mondial de la location courte durée, devant l’ampleur qu’a pris cette entreprise ces derniers mois, il est extrêmement difficile de réguler le comportement de l’ensemble des locataires dans le monde. On se souvient par exemple d’une soirée d’Halloween qui avait tourné au drame en octobre dernier.

Toutefois, Airbnb et d’autres entreprises du secteur sont devenus le nouveau terrain de jeu des cybercriminels. En effet, plusieurs locataires Airbnb ont affirmé avoir trouvé des caméras dissimulées dans l’appartement sous forme de chargeurs de téléphone ou encore de réveils.

Les règles d’Airbnb autorisent l’utilisation de caméra de surveillance dans les espaces extérieurs et les espaces communs, mais il est évidemment interdit de filmer les pièces de l’habitation à l’insu des locataires. Suite à ces plaintes, Airbnb a réagi en affirmant que la sécurité est une priorité et qu’elle interdira les hôtes qui enfreignent ses politiques.

Amazon Ring

Les sonnettes connectées, et caméras de surveillance Amazon Ring sont de plus en plus populaires aux États-Unis, lors d’événements comme le Black Friday ces dispositifs battent régulièrement des records de ventes. Cependant, des hackers ont réussi à voler les mots de passe de plusieurs utilisateurs ce qui leur a permis de détourner ces caméras.

Par exemple, l’un de ces hackers a réussi à prendre le contrôle d’une caméra de surveillance placée dans la chambre d’une jeune fille de 8 ans. Par la suite, il en a profité pour la harceler en prenant le contrôle du microphone intégré à ces caméras. Un autre témoignage d’une femme dévoile le plan d’un hacker qui a également réussi à détourner la caméra d’une maison pour faire aboyer le chien de la famille en pleine nuit.

Amazon a insisté sur le fait que ces piratages sont dus à des mots de passe volés, en aucun cas les serveurs Amazon n’ont été compromis.

Un air de Black Mirror

Souvenez-vous de l’épisode 3 de la saison 3 de Black Mirror ? « Shut Up and Dance » est un épisode dans lequel un jeune homme est harcelé après qu’un hacker ait pris le contrôle de sa caméra d’ordinateur portable alors qu’il visionnait du porno. Vous vous dites que tout cela n’est que du cinéma, que ce n’est pas la réalité. Détrompez-vous.

La société de cybersécurité Proofpoint a découvert que de nombreux acteurs malveillants ont utilisé un logiciel malveillant afin de prendre le contrôle de plusieurs ordinateurs de victimes, jusqu’à atteindre la webcam à leur insu pour capturer des moments intimes et ainsi les faire chanter.

Ce logiciel malveillant a probablement était installé sur les ordinateurs de ces utilisateurs après qu’ils aient téléchargé de la musique ou des vidéos à partir de sites non sécurisés, et il semblerait qu’il a été installé sur des milliers d’ordinateurs.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests