A propos de la nouvelle version de Netscape

Lu ce matin sur Silicon.fr à propos de la nouvelle version de Netscape : On peut s’interroger sur cette dérive que représente cette tendance à faire croire à l’internaute qu’il est un journaliste ?Netscape.com va en effet plus loin que le phénomène des blogs. En s’ouvrant à la démarche communautaire – c’est l’internaute qui crée

Lu ce matin sur Silicon.fr à propos de la nouvelle version de Netscape :

On peut s’interroger sur cette dérive que représente cette tendance à faire croire à l’internaute qu’il est un journaliste ?
Netscape.com va en effet plus loin que le phénomène des blogs. En s’ouvrant à la démarche communautaire – c’est l’internaute qui crée l’actualité – il crédibilise cette idée d’un journalisme pour tous, sans prendre le recul qui sépare la rumeur de l’information.
(…)
Sous le couvert d’une certaine vision de la démocratie et de la liberté chère aux américains, il n’est pas certain que l’information traitée par la majorité des bloggers soit la plus pertinente, même avec la caution de Netscape.com !

Il y certainement une part de vérité dans ces affirmations, mais ça sent quand même un peu le journaliste aigri de voir les internautes marcher sur son pré carré, vous ne trouvez pas ?


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. "Un journaliste est une personne dont l’activité professionnelle est le journalisme." fr.wikipedia.org/wiki/Jou…

    et je me demande même si il ne faut pas avoir une carte de journaliste pour en avoir le titre.
    Et ce n’est pas le cas de la majorité des blogueurs…

    Mais tout cela n’est que des titres et des mots… Là vrai question est : Est-ce le blog qui fait le journaliste ?

  2. J’apprécie presse-citron, je refuse fuzz, après essai. L’actualité vue par les digg-likes me gênent par le buzz, et qu’est-ce qu’un buzz sinon focaliser en ne mettant en avant qu’une actu…
    C’est l’actu Voici, on voit une star nue sur la couverture qui attire le lecteur, je préfère lire mes sites favoris(avec agrégateur pourquoi pas) puis ma curiosité me poussen acheter le monde, et le lire en entier, découvrir quelquechose que je ne cherche pas de prime abord.
    Désolé pour la confusion et la provocation…

  3. >fricotin : on peut être lecteur du Monde et de Fuzz, non ? Pourquoi opposer ces deux visions de l’info ? Je lis la presse écrite dont je suis un gros consommateur, mais je trouve aussi des infos intéressantes dans Digg, Fuzz et cie, que je ne trouverais pas forcément dans les média traditionnels…

  4. > Patrick : aucune équivoque pour moi sur ce sujet, je ne mélange pas blogueur et journaliste, c’est à mon avis un débat un peu stérile, mais je reproche à certains journalistes (et aussi à certains blogueurs) d’entretenir cette polémique sans grand intérêt.

  5. Je pense pour ma part qu’il est ridicule d’affirmer que chaque internaute est appelé à devenir un journaliste, tout comme il est ridicule d’affirmer que le blog ne peut être du journalisme.

    Le journalisme est dans la démarche, pas dans le titre ou le format. Certains bloggeurs font un travail de journalisme, tandis que certains journalistes font un travail de copié-collé d’information…

  6. Hello,

    Je lis ce blog régulièrement et, auteur, non, je ne suis pas d’accord avec toi : je ne sais pas si ce journaliste est aigri ou pas, mais la question n’est pas là.
    Un simple blogger (comme toi ou moi) n’est pas un journaliste, ou du moins n’est pas un journaliste tel que les journalistes devraient l’être : professionnels, neutres, ayant vérifié leurs sources par recoupement.
    Le fait de copier-coller une info trouvée sur le net ne fait pas d’un blogger un journaliste, il multiplie la visibilité d’une info, ce qui est différend.
    Et lorsqu’un blogger apporte une info nouvelle, il ne respecte pas la déontologie journalistique (ce qui est normal) : il n’est donc pas journaliste.
    Il y a eu un débat récemment sur le même thème sur le blog de Loïc le Meur (l’incoutournaaaable Loïc Le Meur), et personnellement, je trouve cette dérive super dangereuse…
    J’ai déjà du mal à croire un gars dont traiter l’information est le métier, si Mme Pichu ou M. Citron commencent à vouloir m’informer de géopolitique, ça va pas s’arranger…

    En tous cas, bravo pour ton blog 🙂

  7. > Jika, d’accord avec toi sur les grandes lignes (quand je parle des blogueurs qui polémiquent sur le sujet, je pense justement à Loïc car je trouve qu’il en fait parfois un peu trop sur l’opposition blogs/presse traditionnelle mais il faut dire à sa décharge qu’il s’est pas mal fait rentrer dedans sur le sujet), mais euh, la fameuse déontologie journalistique, là par contre, j’ai un peu de mal à y croire…
    Bien sûr il y a de grands journalistes au-dessus de tout soupçon, mais il y en a aussi beaucoup, et pas les moins connus, que l’éthique n’étouffe pas vraiment. Quand tu vois la connivence d’un Elkabach avec les politiques ou le cirage de pompes en règle d’une Chabot dans ses "débats" très service public, tu peux te poser quelques questions…

  8. Déontologie : un beau rêve…

    Neutralité : si c’était le cas AFP suffirait et les autres n’auraient aucune utilité

    Pertinence : les blogs jouissent dun système de régulation très puissant pour vérifier la pertinence d’une info car tout le monde à la possibilité de répondre, et que tout le monde voie sa réponse. Essayez d’envoyer un mail au monde…
    Je pense quand même que la "réputation 2.0" de certains bloggeurs biaise un peu cette régulation qu’on pourrait rendre plus efficace avec plus d’indicateurs (systèmes de notation par exemple)

  9. a premiere vue on peut se méfier d’une presse voila basée sur la rumeur

    mais c’est oublier que le net est interactif. ça beaucoup de journaliste ne peuvent pas accepter que finalement leur soi disant recul/analyse que trop peu pratiquent soit concurrencé par une auto regulation du au feedback des lecteurs parfois plus avertis que le rédacteur

  10. C’est un debat sans queue ni tete … completement sterile.
    Certains bloggeurs font du journalisme de facon serieuse, en verifiant leurs sources mais surtout sans la pression des actionnaires du journal et ou chaine TV …. Maintenant certains bloggeurs -Lemeur pour ne pas citer- deviennent exactement ce qu’ils denigrent. Un exemple : Sur le blog a Lemeur essayez pour vous amuser de compter les "articles" et notations ayant pour sujet sarkozy…Mon idee du bloggeur est celle d’une personne impartiale diffusant la news avec ethique …

  11. >olivier : pas forcément, beaucoup de blogueurs revendiquent ouvertement – et c’est leur droit le plus légitime – leur part de subjectivité, voire de mauvaise foi. Mais ceux-là éditent plutôt des blogs d’opinion que des blogs d’info pure et dure.

  12. "des blogs d’opinion que des blogs d’info pure et dure.’
    Je suis d’accord avec toi Eric. La ou le bat blesse est lorsque le bloggeur n’annonce pas clairement la "couleur" de son blog. 🙂

  13. Un journaliste peut devenir un blogger en quelques minutes l’inverse demande énormément plus de travail et plus de temps.
    Et tout dépends de la définition que l’on donne au terme journaliste.
    Le blog n’est qu’un médium, un support, un blogger est l’utilisateur de ce médium. Journaliste est un métier et peu importe le médium !
    J’ai écrit sur ce sujet :
    scheiro.blogspot.com/2006…

  14. Interessant debat. Ceci dit la distinction entre un "vrai" journaliste et un bloggeur, entre la rumeur et la "vraie" information me fait tiquer: il y a plein de "vrais" journalistes "payes pour" qui ne font pas de vrai journalisme, car leurs maisons d’edition ne le laisse pas exactement le choix (Fox News etant l’example le plus frappant, mais aux vues des recents achats en France, on peut evidement se poser la question). Alors, les bloggeurs meme si la fiabilite de leurs sources est a prendre avec des pincettes, il faut quand meme avouer qu’ils contribuent au journalisme d’opinion qui commence a cruellement manquer! Au lecteur de ffaire la part des choses….

Répondre