Suivez-nous

Fintech

Agrégateur : la néo-banque Qonto arrive sur Linxo

Une bonne nouvelle pour les professionnels qui utilisent l’agrégateur de comptes bancaires français.

Il y a

  

le

 
Linxo Qonto
© Linxo

Face à Bankin’, un problème persistait chez l’agrégateur Linxo. Les professionnels ne pouvaient toujours pas intégrer leur compte ouvert chez Qonto, une néo-banque pour professionnels crée en avril 2016. Elle se présente pourtant comme une référence chez les entrepreneurs et les PME, et Linxo se devait de l’intégrer pour rester fidèle à son ambition : devenir un portail regroupant l’ensemble de nos comptes bancaires, particuliers et professionnels.

Ce lundi 9 mars 2020 – mis à part l’actualité boursière qui a fait renaître le nom de « Black Monday » – les professionnels ont pu apprendre que Linxo intégrait enfin la néo-banque française créée par Alexandre Prot. Sur Twitter, l’agrégateur de comptes bancaire a fait part de l’arrivée de ce nouvel acteur, qui devrait concerner quelques-uns des 250 000 utilisateurs de l’application.

Qonto sur Linxo, un plus pour les professionnels ?

Linxo est parfois en peine face à son concurrent Bankin’, qui possède une longueur d’avance pour intégrer différents comptes chez des banques étrangères. Mais sur la partie des fonctionnalités, l’agrégateur qui est maintenant détenu par le Crédit Agricole est plus travaillé. Avec l’arrivée de Qonto, les professionnels pourront trouver des avantages à utiliser l’agrégateur.

Sur son offre premium, Linxo propose plusieurs outils utiles. On pense à la prévision du budget sur 30 jours (un algorithme qui a fait la popularité de la startup), tout comme la recherche multicaractère qui permet de retrouver n’importe quel type d’opération effectuée via notre compte bancaire. Des analyses graphiques sont aussi disponibles, et l’utilisateur peut exporter ses opérations au format Money/Quicken (QXF, QIF).

Bien évidemment, pour une utilisation plus approfondie de leur compte Qonto, les professionnels utiliseront directement l’application de la néo-banque. Mais pour de simples visualisations sur l’ensemble de leurs comptes bancaires, le portail de Linxo permettra déjà de trouver des informations utiles sur leurs dépenses. En restera à l’agrégateur de se développer plus en profondeur avec les banques étrangères, mais également certaines néo-banques des plus connues : l’absence de N26 commence à se faire sentir.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BanqueLien
Voir
Voir
Voir

Actualités