Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Airbus termine les vols tests de son avion autonome

Airbus est avec Boeing, le leader de l’aéronautique dans le monde. Afin de faire toujours évoluer sa technologie, l’entreprise française a réalisé près de 500 vols avec une toute nouvelle technologie, d’avions autonomes. 

Il y a

  

le

 
Avion autonome d'Airbus
© Airbus

Le projet ATTOL pour Autonomous Taxi a commencé en décembre dernier autour de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, base de recherche du constructeur aéronautique. Airbus avait réussi à faire décoller son A-350 en totale autonomie. Depuis de nombreux vols de tests ont eu lieu afin de peaufiner les capteurs et l’algorithme s’occupant de gérer l’atterrissage, partie la plus compliquée à automatiser.

Le logiciel Wayfinder, à l’origine de cette prouesse, permet de guider l’avion grâce à un système de reconnaissance des images ainsi qu’avec la machine learning de l’appareil. Il se réfère à l’ensemble des données accumulées dans les vols de tests pour trouver une situation similaire et réagir de la meilleure des manières.

Des taxis volants pour 2024 ?

À terme, l’entreprise toulousaine espère pouvoir créer des avions autonomes, du moins qui ne demanderait plus la présence que d’un seul pilote. Cette technologie permettrait également à Airbus de développer un autre projet de l’entreprise, celui des taxis volants.

Si aujourd’hui ces mots semblent sortis d’un livre de science-fiction, le constructeur aéronautique espère bien mettre au point ce système de transport, avec une première démonstration en public lors des Jeux olympiques de Paris 2024 ? Airbus a déjà signé un partenariat avec la société ADP, aéroports de Paris, ainsi que la RATP afin de mettre en place cette solution de transports lors de la quinzaine olympique.

Pour le moment, les vols de tests vont se multiplier au-dessus de la ville pour parfaire l’automatisation des avions du constructeur. Dans la lutte à distance avec Boeing, cette annonce vient placer Airbus loin devant son concurrent dans la course aux avions autonomes. Reste à savoir si ces avions pourraient avoir un réel impact sur le marché de l’aéronautique, il n’est pas certain que les compagnies aériennes achètent des avions autonomes, si leurs clients ne font pas confiance en la machine.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. jean

    28 juillet 2020 at 17 h 20 min

    Pas sûr de savoir s’il vaut mieux quelques terroristes qui font tomber 4 avions et un pilote qui se suicide sur une montagne OU Un terroriste-pirate qui fait tomber tous les avions en vol à un instant T.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests