Suivez-nous

Tech

Amazon est un train de développer un traducteur de médecins

Avec Amazon Transcribe Medical, les médecins pourront gagner du temps sur leur consultation au profit du patient. La médecine opère un nouveau virage dans la tech.

Il y a

  

le

 
medecin amazon
© Unsplash / Helloquence

« Notre objectif principal est de libérer le médecin, afin qu’il ait plus d’attention à l’endroit où il devrait être dirigé », expliquait Matt Wood, le vice-président de l’intelligence artificielle d’Amazon Web Services, à CNBC. Une nouvelle fois, Amazon fait un pas dans l’univers de la santé et lève aujourd’hui le voile sur un nouvel outil, qui permettra au médecin de ne plus avoir à rédiger ses bilans de consultations et ordonnances.

Baptisé « Amazon Transcribe Medical », un nouveau programme gonflé à l’intelligence artificielle captera les discussions entre le médecin et son patient, et sera capable d’en générer des textes, correctement orthographié avec le langage médical, tout comme avec de la ponctuation.

Cela ne faisait pas si longtemps que nous n’avions pas entendu le géant de la vente parler d’un nouveau projet lié à la santé. Il y a seulement une semaine, c’était au sujet de son assistant vocal Alexa qu’une nouvelle fonctionnalité reliée au monde pharmaceutique était lancée.

Un deuxième médecin, numérique

Chez Amazon, en quelque sorte, on ne veut plus des ordonnances médicales à l’écriture épouvantable. Cliché ou non, au sein de l’équipe de développement des produits web chez Amazon, l’intelligence artificielle est devenue une piste pour créer un outil permettant de capter les conversations entre le médecin et son patient, les retranscrire, et les mettre au propre. Un gain de temps qui sera bel et bien considérable, et devrait permettre au spécialiste de passer plus de temps sur sa consultation, sans en entraver son planning de rendez-vous.

Mais pour aller encore plus loin dans cette voie, Amazon s’est alliée avec Comprehend Medical, un logiciel prenant la relève sur le travail de l’outil d’Amazon, en passant à une deuxième phase : l’analyse des textes médicaux générés. Ainsi, il serait possible d’automatiser toutes ces phases auparavant réalisées par un médecin et un pharmacien.

Mais à terme, la question se posera quant à la limite d’un tel système. Finalement, si l’intelligence artificielle derrière Amazon Transcribe Medical récupère un grand nombre de données, il ne sera pas étonnant qu’un programme développé par Amazon permette de remplacer réellement un véritable médecin pour des consultations basiques. Il suffira simplement de réaliser les différents exercices d’auscultation, et d’entrer les données oralement, pour que le logiciel se charge d’analyser et de prescrire les médicaments.

Une seule limite, et toujours la même

En restera qu’Amazon devra encore prouver sa fiabilité au sujet des données personnelles qu’elle récoltera. À l’heure actuelle, le vice-président Matt Wood affirmait déjà que le logiciel était conforme à la loi, mais il en faudra des preuves avant qu’un tel outil puisse prendre sa place dans le monde médical. Pour ne rien arranger, le climat actuel aux États-Unis est des plus sceptiques sur le sujet. Au début de l’année, une affaire surgissait sur la toile, dévoilant que 5 millions de dossiers médicaux d’Américains étaient facilement accessibles sur la toile.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests