Amazon et Google profitent du retard de l’HomePod d’Apple

L’HomePod n’était pas disponible ce mois de décembre, alors que l’Amazon Echo et le Google Home se sont très bien vendus.

Apple devait commercialiser son haut-parleur intelligent ce mois de décembre. Mais finalement, l’HomePod est retardé et ne sera disponible que début 2018. Dans un communiqué, la firme de Cupertino indiquait qu’elle avait besoin de plus de temps pour que le produit soit prêt.

Et en repoussant la commercialisation de l’HomePod, Apple a ainsi raté la période de fin d’année, ce qui semble avoir profité à Amazon et Google, du moins aux Etats-Unis.

En effet, selon Business Insider, le jour de noël, l’application d’Amazon Echo était numéro un sur les classements de l’App Store et du Play Store. Quant à celle de Google Home, elle était numéro deux sur le Play Store et numéro six sur l’App Store. Si les deux sociétés ne donnent pas de statistiques, ces classements sur les stores d’applications suggèrent que de très nombreuses unités ont été activées le 25 décembre. Une opportunité qu’Apple, de son côté, a manqué.

Pour rappel, l’HomePod a été présenté par la firme de Cupertino lors de la WWDC17, au mois de juin. Il utilise l’intelligence artificielle Siri et veut se distinguer de la concurrence avec du son de qualité premium (et un prix élevé à 349 dollars aux Etats-Unis).

Pour le moment, on ne sait pas comment le public va réagir à ce produit, mais comme le note Bloomberg, Apple aura du mal à concurrencer Amazon et Google, qui sont engagés dans la guerre des prix : « Google et Amazon ne cherchent pas forcément à rentabiliser leurs appareils, et c’est pourquoi ils s’engagent dans une guerre des prix au plus bas sur les versions les moins chères de leurs enceintes ».

En plus du produit standard, Google a en effet lancé une version low-cost baptisée Google Home Mini, que l’on peut avoir à quelques dizaines d’euros.

De son côté, Amazon a également des versions mini et pas chers, comme l’Amazon Echo Dot.


Commenter