La startup qui vous transfuse du sang plus jeune ouvre sa première clinique

Particulièrement controversée, Ambrosia Medical propose à ses clients de payer 8 000 dollars contre des transfusions de sang issues de jeunes gens. La startup ouvre sa première clinique à New York.

poche de sang

Fondée en 2016, la startup Ambrosia Medical a commencé à recruter des volontaires un an après, afin de procéder à un essai clinique dont le but est de transfuser le sang de jeunes donneurs à des personnes plus âgées. À long terme, le fondateur de la jeune pousse et diplômé en médecine de Stanford, Jesse Karmazin, explique que cette technique pourrait éviter le vieillissement en rajeunissant les organes du corps.

Néanmoins, les résultats de l’essai n’ont pas été rendus publics, si bien que l’on ne sait pas si ces transfusions ont un effet, qu’il soit positif ou non. Pour sa part, Jesse Karmazin a tout de même indiqué à Business Insider que les premiers retours de l’essai étaient « vraiment positifs ».

Du sang de donneurs âgés de 16 à 25 ans

Compte tenu du fait que les transfusions sanguines sont une méthode médicale déjà approuvée par la Food and Drug Administration (FDA), Ambrosia Medical n’a pas besoin que leur efficacité soit prouvée avant de pouvoir les commercialiser. De fait, la jeune pousse prévoit d’ouvrir sa première clinique à New York d’ici la fin de l’année, une décision confirmée par Jesse Karmazin, qui indique que la ville est « l’emplacement phare ».

> Lire aussi :  Une vidéo poignante pour illustrer la vie des personnes atteintes de troubles mentaux

Au total, le sang des jeunes donneurs a été transfusé à environ 150 patients dont l’âge s’étendait de 35 à 92 ans, explique David Cavalier, directeur de l’exploitation d’Ambrosia Medical. Sur ce premier nombre, 81 personnes ont participé à l’essai. Pour leur part, les donneurs étaient âgés de 16 à 25 ans. Après avoir déboursé 8 000 dollars, les participants ont pu bénéficier de transfusions de 1,5 litre de plasma durant deux jours. Néanmoins, il n’est pas certain que ce montant soit définitif et il pourrait être modifié lors de la commercialisation.

Les bienfaits des transfusions de sang encore à démontrer

David Cavalier indique : « L’essai était une étude expérimentale. Nous avons vu des choses intéressantes et nous avons l’intention de publier ces données. Et nous voulons commencer à ouvrir des cliniques où le traitement sera disponible ». Selon Karmazin, une partie des participants ayant reçu les transfusions de sang jeune ont noté une meilleure concentration, un meilleur sommeil, ou encore un meilleur tonus musculaire.

> Lire aussi :  La startup healthcare Medopad fait l'acquisition de l'américain Sherbit

Seulement, l’ouverture d’une clinique et la commercialisation d’une telle méthode ne sont pas sans laisser plusieurs personnes sceptiques. Tony Wyss-Coray, neuroscientifique de l’Université Stanford, qui a dirigé une étude de 2014 sur le plasma de jeunes souris déclare : « Il n’y a tout simplement aucune preuve clinique [des avantages du traitement], et vous abusez essentiellement de la confiance des gens et de l’enthousiasme du public à ce sujet ».

La liste d’attente pour la clinique est déjà disponible, et Karmazin fait déjà état d’une centaine de demandes.

Comme le rappelle The Guardian, ce projet n’est pas sans rappeler certains récits de science-fiction, mais aussi les habitudes réelles de Peter Thiel, cofondateur de PayPal et de Palantir Technologies. En effet, ce dernier dépenserait près de 40 000 dollars par trimestre pour des transfusions régulières de jeunes de 18 ans. Un point que n’avait pas manqué de parodier la série Silicon Valley.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.