Suivez-nous

Internet

Aol rachète le Huffington Post pour 315 millions de dollars

Il y a

  

le

 

Désormais, America on Line ou AOL et le Huffington Post, ne sont plus qu’une seule et même entreprise. Le site AOL s’est approprié le Huffpo, site d’information très populaire aux USA et marqué à gauche pour 315 millions de dollars. L’alliance a  donné naissance à Huffington Post Media. Ce dernier sera sous l’égide d’Arianna Huffington, fondatrice du HuffPo. Cette entité rassemblera tous les contenus produits par AOL.

Plus précisément, Arianna Huffington sera la rédactrice en chef qui se chargera du contenu, que ce soit les actualités, les informations sur les nouvelles technologies (incluant entre autres TechCrunch, racheté aussi récemment par AOL), les femmes, les communautés, les vidéos, bref, tous les thématiques existants. La nouvelle rédactrice en chef a  expliqué que la ligne éditoriale d’AOL et d’ Huffington Post est tout à fait complémentaire.  Si le premier est plus généraliste et axé sur le sport, le deuxième est plutôt consacré aux informations politiques et d’autres articles plus simples.

Pour AOL, cette collaboration est d’une importance stratégique ayant pour objectif de passer du stade de fournisseur d’accès internet au fournisseur de contenus Web. Le dirigeant d’AOL Tim Amstrong, a expliqué dans un communiqué que cet achat du site HuffPo est une fois de plus une confirmation du souhait d’AOL de devenir  « le nouveau média américain, regroupant à la fois le contenu, le réseau social ainsi que les vécus des consommateurs ».

4 millions dollars de salaire annuel pour Arianna Huffington

Par ailleurs, le Drudge report a rapporté qu’Arianna Huffington sera payée 4 millions de dollars par an pour ce poste. Un salaire trop élevé et injustifié estiment certains observateurs. En effet, Arianna Huffington n’interviendrait seulement qu’à hauteur de 18 millions dans la vente du Huffington Post pour AOL.

Les discussions entre le PDG d’AOL Tim Armstrong et Huffington ont débuté au mois de novembre 2010 lors d’une conférence à New York. Tim Armstrong a fait son offre officielle au mois de janvier lors d’une discussion téléphonique alors qu’Arianna Huffington participait au forum de Davos. Huffpo prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 65 millions de dollars cette année, ce qui fixe son prix de vente à environ 5 fois cette somme. Eric Hippeau, PDG d’Huffpo quittera la société tandis que le reste du personnel intègrera Huffington post avec son initiatrice.

9 Commentaires

9 Commentaires

  1. Max

    10 février 2011 at 22 h 02 min

    C’est clair, je trouve aussi que le salaire d’Arianna Huffington est vraiment démesuré.. 4 millions de dollars tous les ans pour une rédactrice en chef… qui dis mieux ?

  2. Yannick

    10 février 2011 at 23 h 22 min

    Ce bon vieux capitalisme s’est remis en ordre de marche avec son cortège de fusions/acquisitions.
    Les opérateurs télécom/internet se payent une nouvelle tranche.

  3. Stéphane Thiers auteur

    14 février 2011 at 14 h 47 min

    Le combat pour le contenu sera celui de l’année 2011 ? C’est le contenu inédit qui fera la différence à long terme, plus que la technologie ?

  4. blog musique

    14 février 2011 at 21 h 32 min

    Dans la musique aussi la guerre du contenu LEGAL est en marche. Dommage que les producteurs signent aussi vite et que les artistes ne savent pas refuser les contrats des producteurs pour rester indépendants

  5. festival du livre

    15 février 2011 at 19 h 36 min

    Une catégorie de la population s’aperçoit que ce qu’elle sait faire a de la valeur : écrire.
    Encore ne faut-il pas écrire gratuitement pour des portails de multinationales !

  6. jean web libre

    16 février 2011 at 14 h 35 min

    Est-ce que le capitalisme réussira à absorber même les créateurs de contenu ? C’est dramatique mais sûrement oui… il nous reste la marginalité ?

  7. la fin du gratuit

    18 février 2011 at 11 h 35 min

    Le contenu donné gratuitement à certains site comme facebook ou tweeter fait de ces sites des mines d’or. Nous somme passé du gratuit pour le gratuit au gratuit qui se monnaye très cher…

  8. la fleur

    19 février 2011 at 10 h 46 min

    C’est impressionnant comme des supports qui comptent sur la participation des internautes ont une valeur faramineuse. Les cours d’économie vont devoir intégrer cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests