Suivez-nous

Fintech

Apple Card : disponible en France avant la fin de l’année ?

Actuellement, l’Apple Card n’est disponible qu’aux États-Unis. Mais de nouveaux indices suggèrent qu’Apple pourrait très bientôt lancer ce service dans d’autres pays, dont des pays de l’UE.

Il y a

  

le

 

Par

Apple Card
© Apple

En 2019, Apple a décidé de lancer de nouveaux services afin de diversifier ses sources de revenus. Et en plus d’Apple TV+, d’Apple News+ et d’Apple Arcade, la firme de Cupertino a également lancé sa carte bancaire Apple Card. Mais pour le moment, cette carte n’est disponible qu’aux États-Unis, où la firme de Cupertino propose le service en partenariat avec la banque Goldman Sachs.

Cependant, dès le début, Apple et ce partenaire avaient indiqué qu’Apple Card doit s’internationaliser. Par exemple, en mars 2019, le CEO de la banque expliquait dans une interview avec CNBC : « Avec ce produit (Apple Card), nous allons commencer aux États-Unis, mais avec le temps, nous allons absolument penser aux opportunités internationales qui s’offrent à celui-ci ». Cette intention de proposer l’Apple Card dans d’autres pays a également été confirmée par Tim Cook lors de sa visite en Allemagne, il y a onze mois. « Nous voulons proposer des cartes partout », avait-il expliqué.

Une expansion internationale imminente

Aujourd’hui, de nombreux indices suggèrent qu’Apple pourrait très bientôt lancer sa carte dans d’autres pays, dans ceux de l’UE. Dans un article publié il y a quelques jours, le site MacRumours (relayé par iPhon.fr) indique avoir été informé par un employé d’une banque australienne au sujet du lancement imminent de l’Apple Card dans plusieurs régions du globe avant la fin de l’année. Le site indique également qu’Apple voudrait lancer l’Apple Card en Australie lors de la sortie de la mise à jour 14.1 ou 14.2 d’iOS. Cependant, il est possible que cet objectif ne soit pas atteint et que l’Apple Card ne soit lancé en Australie qu’en 2021.

Mais ce n’est pas tout. MacRumours évoqué aussi des recrutements de nouveaux « product manager » pour l’Apple Card. Dans ses annonces, Apple indiquerait aux candidats qu’il y aura beaucoup de voyage et que le travail consistera à « travailler avec des partenaires externes tels que les réseaux de paiement, les émetteurs bancaires et d’autres acteurs. » Et étant donné que Goldman Sachs est aujourd’hui le seul partenaire d’Apple Card pour les États-Unis, ces recrutements suggèrent aussi qu’une expansion internationale est imminente.

Et enfin, enfin, des références au RGPD que le site d’information aurait découvert sur le code d’Apple Card sur une beta d’iOS 14 suggèrent qu’un lancement en Europe est bien envisagé. En effet, la conformité du service au RGPD est l’une des conditions qu’Apple doit remplir avant de lancer son service de paiement au sein de l’Union Européenne.

Meilleure banque en ligne : le comparatif de banques, septembre 2020

D’autres constructeurs s’intéressent aux cartes bancaires

En tout cas, après le lancement de l’Apple Card, d’autres acteurs du mobile s’intéressent à ce type de service. Par exemple, Samsung s’est récemment associé à un agrégateur bancaire au Royaume-Uni pour lancer la « Samsung Pay Card ». Nous savons également que Google est actuellement en train de développer un produit concurrent de l’Apple Card en partenariat avec des banques américaines.

Au mois d’avril, en Chine, Huawei a également lancé sa carte Huawei Card. En substance, suite au lancement de l’Apple Card en 2019, les cartes bancaires pourraient devenir, à l’instar des systèmes de paiement mobile, un nouveau dada pour les fabricants de smartphones.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Yohan

    14 septembre 2020 at 12 h 22 min

    J’adorerais voir l’Apple Card en France mais je vois mal comment elle pourrait voir le jour dans un pays ou la carte de crédit n’est que très très peu utilisée. La majorité des cartes émises étant de débit. On n’a pas la culture du crédit comme ça peut l’être aux Etats-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *