Connect with us

Tech

Apple confirme que la puce T2 bloque certaines réparations tierces

La firme américaine a admis la puce T2 présente dans certains de ses ordinateurs pouvait effectivement empêcher des tiers d’effectuer certaines réparations.

Il y a

le

Bon Plan Macbook Pro

Il y a quelques semaines, un document interne à Apple évoquait le fait que seule la firme s’attribuait le monopole de certaines réparations sur ses derniers ordinateurs grâce à la présence de la puce T2. Néanmoins, rien n’avait alors été confirmé par l’entreprise de Tim Cook. C’est désormais chose faite, puisque la firme a corroboré l’information auprès de The Verge.

Apple n’explique pas sa décision

Il y a peu, Apple a dévoilé un nouveau Mac mini ainsi qu’un MacBook Air plus moderne, deux ordinateurs qui, comme les derniers iMac Pro et MacBook Pro, sont équipés de la puce T2. Si cette dernière permet aux appareils de bénéficier de fonctionnalités plus avancées, elle a tout de même un inconvénient majeur.

En effet, la fameuse puce empêcherait certaines réparations, si bien que le document interne évoqué il y a quelques mois mentionnait le système AST 2. Si le logiciel de configuration n’est pas exploité, la réparation est incomplète et ne peut donc se faire convenablement. Apple a finalement confirmé cette hypothèse, indiquant que la carte mère et Touch ID étaient concernés par cette nouvelle puce ARM, mais elle n’a pas donné plus d’informations. Par conséquent, le propriétaire de l’ordinateur sera obligé de se rendre dans un Apple Store ou un lieu agréé par la compagnie pour effectuer une réparation. De la même façon, la compagnie n’a pas expliqué clairement pourquoi elle prenait une telle mesure.

> Lire aussi :  Keynote Apple 2018 : iPhone, iPhone et iPhone !

Basé sur un wiki, la plateforme web iFixit à sa petite idée sur ce qui a pu pousser Apple à se tourner vers une telle mesure. Selon Kyle Wiens, PDG de la firme, la puce T2 s’apparente à « une guillotine » qu’Apple retient au-dessus des propriétaires de ses appareils. Il déclare également : « Il pourrait s’agir d’une tentative de s’accaparer une plus grande part de marché auprès des réparateurs indépendants. Ou ça pourrait être une menace de garder leur réseau autorisé en ligne. On ne sait pas, c’est tout ».

Dans le passé, iFixit a largement critiqué la compagnie, jugeant que ses engagements en matière d’environnement ne correspondaient pas à la réalité et à ses pratiques.

Source

Les produits Apple
Apple MacBook Pro 13 256
Apple iPad Pro
Apple HomePod

1 commentaire

1 Commentaire

  1. daniel

    13 novembre 2018 at 22 h 40 min

    Moi je supose pourquoi, en activant uniquement le mot de passe bios de mon macbook air lorsque me la volé et que ce voleur a apporté ce mac chez un réparateur il a été dans l’impossibilité de retirer le mot de passe du bios. Il fallait retourner dans un apple store avec la facture pour le faire. (j’ai pas retrouvé la facture je peux tjrs pas débloquer mon mac …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests