Après l’ouragan Maria, les ballons connectés de Google remettent 100 000 Portoricains en ligne

Google a déployé ses ballons connectés Loon au Porto Rico, où les antennes relais ont été endommagées par l’ouragan Maria.

Près de deux mois après le passage de l’ouragan Maria, le Porto Rico a encore du mal à se relever. Et les antennes relais font partie des infrastructures détruites par la catastrophe naturelle. Pas plus tard qu’aujourd’hui, les données officielles indiquaient que 44 % de ces relais ne sont actuellement pas encore rétablis.

Mais en attendant, Google a décidé de déployer ses ballons Loon pour aider une partie de la population locale à avoir de nouveau accès à internet. En octobre, l’effort a été annoncé en partenariat avec les opérateurs AT&T et T-Mobile, ainsi que des agences gouvernementales.

Et aujourd’hui, la firme indique avoir pu connecter 100 000 personnes au Porto Rico grâce à ces ballons. « En temps de crise, être capable de communiquer avec ses proches, les services d’urgence et les informations critiques est la clé. Nous espérons que la connectivité que Project Loon a fournie au cours des dernières semaines a été utile et nous aimerions remercier AT & T, T-Mobile et nos partenaires gouvernementaux qui ont rendu ces efforts possibles », déclare Alastair Westgarth, un responsable du projet Loon, dans un communiqué.

Pour rappel, le projet Loon a été développé par Google pour offrir de la connectivité dans les zones qui ne sont pas couvertes par les antennes relai. L’idée était ainsi de connecter plus de personnes à internet. Mais elle s’avère également utile pour les situations d’urgence étant donné la rapidité avec laquelle Google a pu déployer son réseau de ballons.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies