Royaume-Uni : des ballons et des drones pour la couverture réseau d’urgence

Des ballons et des drones pour couvrir les zones qui ont subi des catastrophes ou bien celles où le réseau est saturé, c’est l’idée qui vient d’être présentée au Royaume-Uni par l’opérateur EE.

Avec un ballon, ou mât aérien, la compagnie peut couvrir un rayon de 5 kilomètres pendant un mois. Le drone, quant à lui, n’est pas encore prêt. Mais il pourrait être en mesure de fournir un réseau, permettant de se connecter à internet et de passer des appels, pendant quelques heures, sur un rayon de 2 kilomètres.

Pour Marc Allera, le patron de d’EE, cité par The Guardian, ces innovations pourraient révolutionner la télécommunication. Outre la couverture d’urgence en cas de catastrophe, l’opérateur voudrait également proposer sa solution aux organisateurs d’évènements, qui pourront « demander une augmentation temporaire de la capacité d’EE dans une zone rurale ».

Si l’idée vous rappelle quelque chose, c’est normal. Alphabet va aussi utiliser des ballons (mais qui seront envoyés dans la stratosphère, donc plus haut) pour couvrir certains endroits de la planète où les infrastructures ne sont pas encore suffisantes.

Quant à Facebook, il conçoit un drone solaire qui pourra fonctionner comme un « satellite atmosphérique » pour donner de la couverture réseau.

En revanche, les dispositifs imaginés par EE ne sont pas des solutions permanentes, mais plutôt des moyens de couverture d’urgence ou d’augmentation provisoire de la capacité du réseau.

D’ailleurs, celui-ci travaille déjà avec l’Emergency Services Network (service réseau d’urgence) britannique pour donner du réseau aux policiers, aux pompiers ou aux ambulanciers en cas de pannes. Mais les ballons et les drones ne seront pas utilisés dans ce cadre-là, où il utilise plutôt des véhicules équipés d’antennes.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend