Connect with us
Red top

Internet

Attention, votre PC est peut-être déjà infecté par le virus Ebola

Des cybercriminels profitent de la panique causée par Ebola pour répandre des Chevaux de Troie.

Il y a

le

EVD (Ebola virus desease), fièvre hémorragique ou tout simplement Ebola. Le premier cas a été identifié dans les années 70 mais c’est en 2014 que la maladie a fait le plus de victimes (plus de 4 000 décès), principalement en Afrique de l’Ouest. Et par ailleurs, la panique  est montée d’un cran à l’échelle mondiale lorsque le premier cas sur le sol américain a été détecté il y a quelques semaines.

Cependant, alors qu’un peu partout, on se mobilise pour contenir l’épidémie (Mark Zuckerberg a fait don de 25 millions de dollars, Samsung a offert 3 000 smartphones, Microsoft va mettre Azure à contribution, etc.), des cybercriminels ont décidé de miser sur la panique causée par la maladie afin de répandre des malwares.

Selon nos confrères de The Verge, il y aurait par exemple un « DarkComet Remote Access Trojan » qui permet au hacker de contrôler à peu près tout sur le PC de la cible ainsi que de soutirer des informations sensibles comme les mots de passe et qui serait indétectable par certains systèmes anti-virus.

> Lire aussi :  Lojax : un malware situé à la racine du démarrage du système d'exploitation

Afin d’infecter les internautes, ces hackers enverraient des fausses alertes e-mails, qui prétendent provenir de l’OMS ou du gouvernement mexicain.

Dans ces e-mails, les malware se cachent derrière des consignes de sécurité contre Ebola. En objet, on aurait des titres accrocheurs dans le genre « Ebola, le guide de survie » ou encore « Un remède secret contre Ebola ». Etant donné la panique des gens, on comprend assez facilement pourquoi nombreux internautes n’hésitent pas à cliquer ou à télécharger les fausses instructions en pièce jointe.

(Source)

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. newsoftpclab

    22 octobre 2014 at 13 h 33 min

    Décidément Ebola est partout.

  2. Pingback: Des cybercriminels profitent de la panique caus...

  3. Pingback: Ebola et cybercriminalité : attention au...

  4. Pingback: Actu/news informatique 1 | Pearltrees

  5. newsoftpclab

    27 octobre 2014 at 16 h 54 min

    C’est vrai que les hackers vont surement profiter de la panique ambiante pour agir.

  6. Pingback: Ebola.com est vendu à 200 000 dollars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests