Suivez-nous

Auto-Moto

Audi licencie un de ses pilotes après une tricherie dans une course virtuelle

Audi vient de se séparer de Daniel Abt, l’un des quatre pilotes de son écurie de course de Formule E, après qu’il ait fait conduire à sa place un gamer spécialiste de l’e-sport dans une course virtuelle.

Il y a

  

le

 

Par

Daniel Abt
© Audi

Deutsche Qualität. En Allemagne on ne plaisante pas avec la qualité, ni également avec la probité. Et chez Audi l’e-sport est une discipline que l’on prend très au sérieux. Le pilote de Formule E (la F1 électrique) Daniel Abt vient d’en avoir la confirmation après qu’Audi l’ait mis à la porte de son écurie de course suite à une drôle de tricherie.

Le week-end dernier se tenait la cinquième course virtuelle sur simulateur de Formule E, un mini-championnat sur écran qui a débuté en avril avec le confinement mondial, à l’instar des courses virtuelles de Formule 1, de NASCAR d’IndyCar, des 24h du Mans et d’autres championnats comme la Coupe Porsche.

Daniel Abt, pilote officiel de l’écurie Audi Formule E, était censé participer à la cinquième manche de la série de courses sur simulateur en ligne « Race at Home Challenge » sur le circuit virtuel de Berlin avec le jeu de simulation rFactor 2. Un championnat qui n’est d’ailleurs pas seulement destiné à fournir aux fans et aux pilotes leur dose de sensations fortes et de suspense pendant la pandémie, puisqu’il est également censé permettre aux pilotes et aux équipes de rester connectés, tout en collectant des fonds pour l’UNICEF.

Le gamer plus fort que le pilote, mais trahi par son adresse IP

Mais le jeune pilote de 27 ans a eu une drôle d’idée : faire concourir un autre concurrent à sa place. Il a donc contacté Lorenz Hörzing, un professionnel de l’e-sport de 18 ans – qui lui-même a été depuis suspendu de la série des courses de simulateurs – afin qu’il prenne le volant à sa place, considérant certainement qu’il serait plus à même de figurer en bonne place au classement, voire de gagner. Malheureusement pour les deux hommes, plusieurs indices ont vite éveillé les soupçons.

D’une part, sur l’appel Zoom du groupe de pilotes, le concurrent figurant sous le nom de « Daniel Abt » et habillé en tenue Audi rouge, mais derrière un gros microphone qui masquait son visage. D’autre part, sa voiture a mené pendant la plus grande partie de la course, une performante étonnante quand on sait que Daniel Abt n’était pas très à l’aise avec ce type d’épreuve. La supercherie a vraiment commencé à se voir après que le simracer Hoerzing ait terminé troisième, ce qui signifie qu’Abt était censé se présenter à l’entretien d’après-course standard avec les trois meilleurs pilotes. Mais il ne l’a pas fait : les flux Zoom de Rowland et Vandoorne s’affichaient à côté d’un drôle d’écran noir portant le nom d’Abt, et les animateurs n’ont même pas essayé d’interviewer le pilote Audi, celui-ci prétextant des problèmes de connexion. Le coup de grâce a été porté lorsque les organisateurs de la course ont pu vérifier qu’Abt ne courait pas en se basant sur l’adresse IP de Hoerzing.

Pris en flagrant délit de tromperie, Daniel Abt s’est excusé piteusement dans une vidéo où il tente de se justifier en invoquant une prétendue plaisanterie qu’il comptait dévoiler à la fin.

Mais Audi ne l’a pas entendu de cette oreille. Après avoir suspendu le pilote, la marque allemande l’a finalement définitivement licencié, et Abt devra également s’acquitter d’un don de 10.000 euros à une association, alors que la marque allemande déplorait dans un communiqué une atteinte à son image : « L’intégrité, la transparence et le respect constant des règles applicables sont des priorités absolues pour Audi. Cela s’applique à toutes les activités auxquelles la marque participe sans exception ».

Daniel Abt courait pour Audi depuis 2016.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests