Suivez-nous

Tech

Avec une croissance de 125 %, Apple dépasse les 2000 milliards de $

Et c’est une première pour l’industrie américaine.

Il y a

  

le

 
Apple bourse
© Apple

Il y a deux ans, Apple signait un record historique en devenant la première entreprise américaine à dépasser les 1000 milliards de dollars. Grâce à son hypercroissance cette année (+125 %), la marque à la pomme vient d’atteindre un palier qui aurait pu paraître encore impossible il y a quelques mois : dépasser les 2000 milliards de dollars.

À l’ouverture du Dow Jones, ce matin à New York, l’action Apple a une nouvelle fois bondi, pour s’échanger à plus de 467,87 dollars. Les séances du 30 et 31 juillet dernier auront été significatives dans cette envolée, alors que le cours de l’action de la marque à la pomme était passé de 384 à 425 dollars.

À ce moment, Apple présentait ses résultats trimestriels et Wall Street s’était agité à l’annonce de la hausse de 11 % de son chiffre d’affaires, l’équivalent de 59,7 milliards de dollars de revenus supplémentaires.

Spéculations

Dans les pages du journal belge L’Écho, le stratégiste en chef de Miller Tabak, Matt Maley avertissait ce mercredi 19 août que la hausse du cours d’Apple n’était malheureusement pas fondée sur des actualités concrètes et prometteuses.

Pour lui, le cours d’Apple ne se repose sur « aucun nouveau produit ni aucun vaccin qui va venir sauver le monde », ajoutant que « +18% en 7 séances sans nouveaux produits, cela ne signifie pas qu’on se retrouve en pleine ‘tulipomanie’, mais cela veut dire que la courbe de l’action devient un peu parabolique et qu’elle a besoin de revenir vers le bas ».

Les craintes d’une réelle spéculation autour de la boîte américaine continueront certainement d’être partagées, alors qu’Apple se repose à l’heure actuelle sur une actualité tournant autour de la présentation de son nouvel iPhone 12 (qui sera en retard), la commercialisation de son iPhone SE moins cher, l’arrivée des nouvelles puces ARM dans les Mac, et la mise en place d’un pack d’abonnement plus accessible à ses différents services.

En parallèle, Apple est actuellement dans la tourmente avec le mouvement de contestation d’Epic Games qui a conduit à la sortie du jeu Fortnite de l’App Store. Si les tensions entre les deux entreprises continuent, le célèbre jeu pourrait être écarté de façon plus radicale des iPhone, ce qui pourrait – en vue du poids de Fortnite – impacter les ventes du smartphone.

Plus gros que le CAC 40

En tout cas, le passage d’Apple au-dessus des 2000 milliards a eu pour effet de rappeler des comparaisons très parlantes sur le poids de la firme de Cupertino. Sa capitalisation à treize chiffres est supérieure à la capitalisation de Facebook, Boeing, Netflix, Disney, Coca-Cola, Walmart et IBM réunis, comme le partageaient nos confrères belges.

Du côté du principal indice boursier parisien, le CAC 40, la capitalisation d’Apple surpasse de loin les valeurs des 40 plus importantes entreprises publiques françaises. À l’heure actuelle, l’indice porte un total de capitalisations à 1565,38 milliards de dollars.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests