Connect with us

Crypto-monnaies

Le Bitcoin continue sa chute libre, 1 500$ bientôt en vue ?

Aujourd’hui, les principales crypto-monnaies ont décroché de 10%, et plus de 10 milliards de dollars se sont évaporés. Un analyste de Bloomberg prédit que le Bitcoin pourrait encore perdre la moitié de sa valeur. Quelles sont les raisons qui poussent à ce pessimisme ?

Il y a

le

Cours du Bitcoin
(c) Pexels - Angie

C’est l’hécatombe sur le marché des crypto-monnaies. Aujourd’hui encore, le cours du Bitcoin chutait de 10% pour atteindre son plus bas niveau depuis un an, à 3 400$. La célèbre devise électronique se rapproche de la pire performance qu’elle ait enregistrée depuis sa création, en 2008. Si plusieurs soutiens historiques ont renouvelé leur confiance dans les crypto-monnaies, d’autres ont affirmé leur pessimisme – du moins, à court terme.

Une tendance marquée

C’est le cas par exemple de l’analyste de Bloomberg, Mike McGlone. Alors que la plupart des experts affirmaient jusque-là que le Bitcoin trouverait un fort support autour des 3 000$, Mike McGlone prétend qu’il pourrait aller encore plus bas – et converger dans un horizon de temps court vers 1 500$. Il perdrait ainsi encore 60% de sa valeur par rapport au niveau actuel.

Evidemment, pour justifier un tel pessimisme, McGlone s’est appuyé sur des recherches techniques approfondies et sur les mécanismes qui seraient à l’origine de cette lourde correction. Il note tout d’abord que la tendance observée ces derniers jours est la plus marquée depuis celle de juillet dernier, quand le Bitcoin a chuté de 9 300$ à 6 600$.

Le Bitcoin saura-t-il rebondir cette fois ?

Mike McGlone est également sceptique sur la capacité du Bitcoin à rebondir après une telle correction. Il se demande si les investisseurs ne délaisseraient finalement pas le sentiment optimiste du « FOMO » (Fear of Missing Out), pour essayer plutôt de limiter la casse.

Selon lui, c’est le contexte actuel qui incite au scepticisme. Il avance deux événements forts qui ont pu avoir un impact sur la stratégie d’investissement des acteurs institutionnels : le fork sur le Bitcoin Cash en novembre a semé le trouble dans la communauté, et il a « prouvé que la technologie était encore trop immature ».

Deuxième point sensible : la fiscalité sur les crypto-monnaies. Alors que plusieurs pays ont mis en place un cadre légal pour taxer les profits réalisés grâce aux devises électroniques, les investisseurs profitent de cette baisse du cours des crypto-monnaies pour clôturer leurs positions et éviter de payer des impôts. Certains peuvent même obtenir des crédits d’impôts grâce aux moins values réalisées.

La performance reste remarquable

Certes, le marché des crypto-monnaies a vu plusieurs centaines de milliards de dollars partir en fumée. Pour autant, certains optimistes continuent de voir dans les devises électroniques un potentiel colossal. Mike Pompliano a par exemple souligné pour le Bitcoin qu’il s’agissait du système de transaction « le plus sécurisé du monde, et que ça ne pouvait pas rien valoir ».

En plus des caractéristiques intrinsèques au Bitcoin, la performance dans les 10 dernières années reste bien supérieure à celle de n’importe quel autre investissement plus traditionnel. Avec 400% de croissance sur les 2 dernières années, le Bitcoin fait encore « beaucoup mieux que le S&P 500, le Dow Jones, ou le Nasdaq à leur plus belle époque ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests