Avec Jarvis, BlackBerry veut protéger les voitures autonomes des hackers

Éclipsé dans son domaine d’action principal, le mobile, BlackBerry ne compte pas se laisser mourir et développe Jarvis, un puissant logiciel de cybersécurité pour voitures autonomes.

Rendre les pilotes autonomes invulnérables

Blackberry présente Jarvis (comme l’Intelligence Artificielle du comic Iron Man), un logiciel destiné à la cybersécurité automobile. A destination des constructeurs qui développent des systèmes de conduite autonome, le logiciel a pour but d’identifier les failles de sécurité dans les programmes, ouvrant la porte à de potentiels piratages.

Une fois le disopositif activé, les constructeurs pourront scanner étape par étape le développement de leur logiciel de conduite autonome, afin d’en détecter les éventuelles faiblesses, et les corriger. Jarvis a déjà trouvé son public, puisque le groupe Jaguar Land Rover l’a récemment testé. D’après eux, sa force principale est de réaliser en 7 minutes le même travail d’analyse que des ingénieurs mettraient 30 jours à effectuer.

«Les véhicules connectés et autonomes requièrent des logiciels parmi les plus complexes jamais développés, ce qui représente une difficulté majeure pour les constructeurs automobiles qui doivent veiller à ce que le code réponde à la fois à leurs propres normes et à celles du marché, tout en protégeant au maximum une cible de très grande taille et extrêmement tentante pour les cybercriminels», a déclaré John Chen, CEO de BlackBerry

Plusieurs pistes de reconversion

L’année dernière, l’attaque mondiale WannaCry de type ransomware a mis en avant les compétences de la marque en matière de sécurité. Des compétences que la marque compte mettre à profit sur de nouveaux secteurs tels que la santé, l’automatisation industrielle, et l’automobile.

En ce qui concerne cette dernière catégorie, l’entreprise mise gros. Le canadien a investi 100 millions de dollars canadiens, soit 71 millions d’euros dans un nouveau centre de recherche automobile. A peine plus d’un an après, Jarvis est le premier fruit de ces recherches, mais certainement pas le dernier.

En effet, BlackBerry multiplie les initiatives à destionation du monde de l’automobile. En septembre, la société a annoncé qu’elle s’associerait avec l’équipementier automobile Delphi Automotive pour développer conjointement un système d’exploitation à destination des voitures autonomes. Et plus tôt ce mois-ci, il était question de collaboration avec le spécialiste chinois de l’Internet, Baidu, afin de proposer une IA de conduite autonome.


Commenter