Suivez-nous

Réseaux sociaux

Ça y est, Tumblr a été racheté (par le propriétaire de WordPress)

Verizon a finalement cédé Tumblr à Automattic, le propriétaire de WordPress, pour moins de 10 millions de dollars. Le retour du contenu pour adultes n’est pas au programme.

Il y a

le

Tumblr App Store
© Flickr / josh james

Voilà quelques mois que Tumblr est en vente, une décision qui pouvait d’abord sembler étrange de la part de Verizon, qui a pourtant racheté le réseau social il y a deux ans à peine. Néanmoins, l’entreprise de télécommunications américaine souhaitait alors réduire ses coûts tout en tirant des bénéfices issus de sa société Verizon Media Group.

Pas de retour du contenu pour adulte sur Tumblr

Là où PornHub était vraisemblablement intéressé par le rachat de Tumblr, c’est finalement Automattic, l’éditeur de WordPress, qui a fait main basse sur la plateforme de microblogging. Il est prévu que celui-ci garde les 200 salariés de la société ainsi que la marque.

Pour ce qui est du montant du rachat de Tumblr, celui-ci serait vraisemblablement de moins de 10 millions de dollars, une bouchée de pain par rapport au budget que Yahoo a dépensé il y a six ans (en 2013) pour faire son acquisition. À l’époque, celui-ci était de… 1,1 milliard de dollars.

Selon le journaliste d’Axios, Dan Primack, le montant exact serait de moins de 3 millions de dollars.

Lors de l’officialisation du rachat, Automattic a fait savoir qu’il ne changerait pas les conditions d’utilisations de Tumblr. En somme, cela signifie que le contenu pour adultes n’aura pas le droit à son retour sur la plateforme sociale. Pour rappel, cette dernière a modifié ses règles il y a environ huit mois après qu’Apple ait temporairement supprimé l’application de l’App Store suite à la découverte de contenus pédopornographiques.

Tumblr avait alors décidé de supprimer tout type de contenus pour adultes, allant des images, des GIFs et des vidéos montrant des scènes explicites (et des tétons de femmes…). Quelques mois plus tard après la révision de ses conditions d’utilisation, la plateforme avait fait face à une forte baisse de fréquentation, au point d’accuser une perte de 100 millions de visites rien que le mois suivant l’interdiction, ce qui représente environ 17% du trafic.

Pas de retour de contenus NSFW sur le service, donc.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests