Suivez-nous

Réseaux sociaux

Ces internautes touchent 2500 dollars par mois pour soutenir Michael Bloomberg sur les réseaux sociaux

Le candidat à la primaire démocrate dépense sa fortune sans compter pour réussir une percée lors du Super Tuesday.

Il y a

  

le

 
Réseau social Facebook WhatsApp
© Presse-Citron.net

La semaine dernière, Mike Bloomberg a lancé une campagne massive sur Instagram. Une vingtaine de comptes parmi les plus influents ont publié simultanément des mèmes et des détournements sponsorisés par le candidat démocrate. Cette offensive sur les réseaux sociaux a marqué les esprits et ce n’était visiblement qu’un début.

Le Wall Street Journal vient en effet de dévoiler que l’équipe de campagne du milliardaire allait passer à la vitesse supérieure en embauchant 500 organisateurs numériques en Californie. Leur mission : promouvoir la campagne de Mike Bloomberg sur les réseaux sociaux. Ce qui surprend surtout, c’est qu’ils seront rémunérés 2500 dollars par mois pour 20 ou 30h de travail par semaine.

La Californie, un état clé

Les tâches qui leur sont allouées sont traditionnellement effectuées par des bénévoles. Ils devront notamment diffuser des informations sur le candidat à leurs amis et à leurs familles. Pour ce faire, les organisateurs s’appuieront sur l’application Outvote, qui permet d’envoyer des textes pré-écrits par mail ou par sms ou encore de planifier des publications sur les réseaux sociaux. Les nouveaux employés seront également utilisés pour des fonctions plus traditionnelles telles que le démarchage téléphonique.

« Nous allons à la rencontre des électeurs sur toutes les plateformes où ils consomment des informations », a précisé Sabrina Singh, la porte-parole de Mike Bloomberg, à nos confrères de The Hill.

Selon son équipe de campagne, les contenus qui seront postés par ces employés sont des publications personnelles. C’est un détail important car Facebook vient justement de changer sa règlementation en matière de contenus politiques sponsorisés. Les influenceurs rémunérés devront étiqueter plus clairement ces publications.

Mike Bloomberg mise donc beaucoup sur la Californie dont les électeurs voteront à l’occasion du Super Tuesday le 3 mars prochain. C’est l’état qui octroie le plus grand nombre de délégués et il revêt aussi une dimension symbolique importante. Pour l’heure, le candidat a du retard à rattraper sur plusieurs de ses concurrents, et notamment sur Bernie Sanders qui se trouve actuellement en tête dans les intentions de vote.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests