Suivez-nous

Tech

Cette batterie pliable pourrait révolutionner l’électronique

À l’ETH Zurich, des chercheurs ont créé une batterie flexible que l’on peut plier, étirer et même tordre sans interrompre l’alimentation. Des optimisations doivent encore être faites pour que cette batterie puisse arriver sur des produits pour le grand public. Mais on peut déjà imaginer comment celle-ci pourrait être utilisée sur les appareils électroniques à écrans pliables ou même sur des vêtements connectés.

Il y a

  

le

 

Par

Une batterie pliable
© Niederberger Group, ETH Zurich

Avec les écrans flexibles, les constructeurs de smartphones peuvent désormais proposer des appareils comme le Galaxy Fold ou le Huawei Mate X. Mais si les écrans de ces smartphones peuvent se plier, leurs batteries sont encore rigides.

Avec l’invention de chercheurs de l’ETH Zurich, les batteries pourraient néanmoins devenir pliables, ce qui permettrait aux constructeurs de proposer des design d’appareils encore plus évolués.

Comme le rapporte un billet de blog publié par l’université suisse, des recherches conduites par le professeur Markus Niederberger ont mené à la création d’un prototype de « batterie à couche mince flexible qui peut être pliée, étirée et même tordue sans interrompre l’alimentation. »

Une batterie pliable pour les smartphones pliables ?

Pour créer cette batterie flexible, les chercheurs ont dû utiliser des matériaux différents. Et d’après Niederberger, « À ce jour, personne n’a utilisé exclusivement des composants flexibles de manière aussi systématique […] ». Mais outre cela, ils ont également utilisé un électrolyte spécial, découvert par l’un des membres de l’équipe.

Maintenant, ces chercheurs doivent optimiser cette batterie flexible pour qu’elle puisse être commercialisée. Mais les applications potentielles sont nombreuses, que ce soit pour les smartphones pliables, pour les écrans enroulables, ou pour les montres. Markus Niederberger pense également que cette batterie pourrait servir d’alimentation sur des vêtements connectés. « Par exemple, vous pouvez coudre notre batterie directement dans le vêtement », explique le chercheur.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests