Cette expérience de Google pourrait améliorer les photos nocturnes sur mobile

Des photos nocturnes qui sont normalement impossibles à prendre avec un smartphone.

Si les smartphones sont déjà capables de prendre d’excellentes photos, il y a certaines conditions pour lesquelles il est encore nécessaire d’utiliser du matériel plus avancé et d’avoir de la technique (au lieu du mode « auto »).

Selon le classement de DxOMark, Google est actuellement le leader de la photographie sur mobile, avec le premier smartphone Pixel. Mais même avec le capteur photo mobile le plus avancé, il est encore difficile de prendre de bons clichés la nuit.

Cependant, un employé de Google a peut-être trouvé la solution pour permettre aux mobinautes de prendre des photos de très bonne qualité la nuit avec un smartphone et peut-être même sans trépied.

L’an dernier, Florian Kainz a pris une photo nocturne du Golden Gate Bridge avec un DSLR. L’image était réussie, et un collègue lui a mis au défi de prendre la même photo avec un smartphone.

Canon 1DX, Zeiss Otus 28mm f/1.4 ZE

En acceptant celui-ci, l’employé de Google a peut-être trouvé le moyen d’améliorer significativement la qualité des photos prises la nuit avec les smartphones.

Photo prise avec un Nexus 6P en appliquant la nouvelle technique de Florian Kainz

Dans un billet de blog, il raconte tout le procédé. Pour prendre la photo, Florian Kainz a utilisé une application qui lui permettait de contrôler les différents paramètres tels que le temps d’exposition et l’ISO. Des paramètres qui permettent de capter plus de lumière.

Cependant, cela ne suffit pas. L’employé de la firme de Mountain View a pris jusqu’à 64 photos de manière successive. Elles ont été combinées et il y a eu beaucoup de traitements, qui sont détaillés dans le blog.

En tout cas, cela a permis d’avoir ces incroyables clichés qui sont normalement impossibles avec un smartphone

Avec un Google Pixel

Google Nexus 6P

Bien sûr, cette technique a ses limites. Et elle « exigeait beaucoup de suivi après traitement sur un ordinateur de bureau, et la procédure est trop lourde pour tous, sauf pour les photographes sur téléphones portables les plus dévoués », explique Florian Kainz.

Cependant, ce dernier pense qu’avec « le bon logiciel, un téléphone devrait être en mesure de traiter les images en interne, et si des étapes telles que des masques de peinture à la main peuvent être éliminées, il peut être possible de faire des photographies point-et-shoot dans des conditions de lumière très faible ».

Espérons que Google aille jusqu’au bout sur ce projet pour que l’expérience débouche sur une fonctionnalité de l’appareil photo de son prochain smartphone Pixel.


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend