Suivez-nous

Internet

Comment HBO Max va profiter de la fin de la neutralité du net

AT&T vient d’annoncer une nouvelle qui donne un bel avantage à HBO Max par rapport à la concurrence aux Etats-Unis. On vous explique.

Il y a

  

le

 
HBO Max
© WarnerMedia

La neutralité du net est un sujet qui a beaucoup fait parler aux Etats-Unis ces dernières années. Le gouvernement de Donald Trump lui a finalement porté un coup peu ou prou fatal même si les démocrates n’abandonnent pas complètement le sujet. Mais, malgré toutes les explications, il est parfois difficile de faire comprendre réellement de quoi on parle quand il s’agit de neutralité du net. Quel est l’impact réel de l’évolution législative ?AT&T et HBO Max viennent d’en livrer une incroyable illustration.

Le privilège de HBO Max

HBO Max, c’est la nouvelle plateforme de streaming, lancée cahin-caha, il y a quelques jours. Elle appartient à Warner Media. Une gigantesque entreprise américaine, qui est entrée, depuis 2018, au giron de AT&T, le premier opérateur mobile et internet des Etats-Unis.

Or, AT&T vient de faire une annonce pour le moins surprenante. La consommation de data de ses abonnés qui profiteront de la plateforme de streaming HBO Max ne sera pas comptabilisée. En clair, ils pourront regarder autant qu’ils le souhaitent des séries et films, via HBO Max, sans que cela ait un impact sur leur forfait. On vous laisse deviner l’étape suivante. Cette initiative ne concerne bien sûr que la plateforme de streaming maison et pas Netflix, Hulu ou Disney+, les concurrents.

Cette distorsion de la concurrence, rendue possible par la fin de la neutralité du net, constitue un avantage compétitif évident pour HBO Max. Cela prouve aussi le danger potentiel d’avoir un acteur majeur des télécoms qui soit aussi producteur de contenu dans une telle configuration. C’est comme si en France, Orange faisait la même chose avec sa plateforme de streaming OCS.

A noter que AT&T joue dans la finesse puisque l’entreprise permet en fait à HBO Max de profiter du système de « sponsored data » qui permet à une entreprise de payer pour un accès favorable au réseau. L’entreprise assume le coût des données au lieu des clients. Mais pour AT&T, l’impact financier sera nul puisque HBO Max fait partie du groupe. D’ailleurs ce système ne serait utilisé selon The Verge que par des filiales de AT&T.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests