Suivez-nous

Tech

Comment le Japon veut résoudre les problèmes sociaux avec les Smart Cities

Le gouvernement nippon veut mettre les nouvelles technologies au service de l’intérêt général.

Il y a

  

le

 
Japon
© Presse-citron.net

C’est une décision symbolique qui montre que le Japon veut aller de l’avant. La diète vient en effet d’adopter une loi qui vise à créer des villes intelligentes afin de résoudre les différents problèmes sociaux du pays. Le texte prévoit notamment l’utilisation de l’intelligence artificielle, du big data et d’autres nouvelles technologies.

Concrètement, ces Smart Cities vont tenter d’aller vers des formes d’organisations administratives repensées. Le paiement sans contact y sera également favorisé ainsi que la télémédecine et d’autres services à distance.

Les projets faisant appel à la Tech se multiplient

Pour mettre en place ce plan, les localités vont créer des instances de discussion qui regrouperont des experts et des entreprises spécialisées de ces secteurs. Une fois les dispositifs préparés, ils devront aussi être approuvés par les citoyens.

Le gouvernement japonais espère que ces villes intelligentes permettront de résoudre des problématiques récurrentes auxquelles doit faire face le pays telles que le dépeuplement et le vieillissement de sa population.

Les plans visant à repenser l’avenir en s’appuyant sur les nouvelles technologies se multiplient. Nous vous parlions la semaine dernière de l’état de New York qui veut accélérer la digitalisation des services publics. L’initiative a été confiée par le gouverneur Andrew Cuomo à Bill Gates et à l’ancien PDG de Google Eric Schmidt. Cette méthode est jugée peu démocratique par ses opposants qui lui reprochent de confier la destinée de millions de personnes à des milliardaires qui ont des intérêts dans ces secteurs.

D’une manière plus générale, cela fait plusieurs années que des projets de Smart Cities voient le jour un peu partout dans le monde. Pour n’en citer que quelques uns, la ville d’Oslo ajuste la luminosité de son éclairage public en fonction de la circulation. San Francisco assure la mise à disposition de données en open source pour permettre de développer des applications utiles à la ville.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests