Comment une fête dégénère à cause des réseaux sociaux

Comment une petite fête évoquée sur les réseaux sociaux a dégénérée en un scénario à la…Projet X.

fete projet x

La mécanique virale des réseaux sociaux a encore fonctionné mais cette fois-ci, l’histoire s’est un peu mal terminée. Vous souvenez-vous du film Projet X ? Une situation similaire au scénario s’est encore produite dans la vraie vie.
Ontario, Canada. Lorsque la police est intervenue, il y avait entre 1.500 et 2.000 personnes présentes sur les lieux. L’organisateur aurait même engagé des agents de sécurité et monnayait l’accès à sa petite fête. La maison (en construction) appartenait aux parents de l’organisateur. Mais d’après les policiers, ils n’auraient pas eu l’autorisation d’organiser une fête avec autant d’invités.

La police a donc dû s’imposer moins d’une heure après le début de la fête. Il y a eu des arrestations, des altercations et des dommages. La maison a été laissée sans dessus-dessous (mais pas incendiée).

Comment faire venir 2.000 personnes chez soi ?

Le secret de ce succès résiderait dans la mécanique virale des réseaux sociaux. Comme dans le Film Projet X (les adolescents ont fait de la publicité sur le site Craiglist), l’organisateur de cette « petite » fête en aurait fait la promotion sur les réseaux sociaux, déclenchant une incroyable viralité. Tout le monde (localement) en parlait et le hashtag #MansionParty serait vite arrivé dans les trending topics. Résultat : entre 1500 et 2000 invités dans une maison. Si vous voulez avoir une idée, voici quelques images partagée sur Vine.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies