Suivez-nous

Réseaux sociaux

Covid-19 : comment les bots accélèrent la diffusion de fausses informations sur Twitter

Ils sont souvent utilisés pour semer la discorde au sein de la population.

Il y a

  

le

 
Twitter Trump
© Sara Kurfeß /Unsplash

La pandémie de coronavirus a fait naître de nombreuses craintes un peu partout dans le monde. Les fausses nouvelles se multiplient en ligne et nous vous parlions par exemple en début de semaine de cette fake news qui alertait sur le fait que le gouvernement installait l’application StopCovid sur les smartphones des français sans demander leur accord.

Dans le contexte politique très tendu actuellement aux États-Unis, l’impact de ces infoxs peut se révéler déflagrateur. Pour mieux comprendre ce phénomène, des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon de Pittsburgh se sont focalisés sur Twitter. Ils ont analysé plus de 200 millions de publications consacrées à la pandémie et leur constat est accablant puisque 45 % des comptes qui ont publié des tweets à ce sujet étaient contrôlés par des bots. Ces derniers sont justement de grands vecteurs de désinformation.

Les bots sont deux fois plus actifs que lors des dernières élections

Interrogée par NPR, Kathleen Carley, une des scientifiques impliquées dans ce projet, pense que ce mode d’action correspond aux méthodes utilisées par des puissances comme la Chine et la Russie. Elle précise toutefois n’avoir aucun moyen de le prouver. Les chercheurs ont également été frappé par l’activité particulièrement forte des bots qui serait deux fois plus importante que lors d’événements tels que l’élection présidentielle.

Parmi les fausses nouvelles les plus relayées, on trouve notamment l’idée que les antennes 5G sont responsables de la propagation du coronavirus, ou encore que les hôpitaux américains ont été remplis avec des mannequins de cire pour faire croire que l’épidémie était forte.

Pour rappel, il existe plusieurs moyens de repérer les faux profils sur Twitter. NortonLifeLock vient par exemple de lancer BotSight, une extension de navigateur qui détermine le degré de probabilité pour qu’un compte soit géré par un utilisateur humain ou un robot.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,7 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests