Suivez-nous

Réseaux sociaux

Cette extension de navigateur repère les bots sur Twitter

C’est un nouvel outil très précieux pour y voir plus clair dans le flot d’informations.

Il y a

  

le

 
twitter-firefox
© Presse-citron.net

La pandémie de coronavirus, de par son caractère exceptionnel, génère de nombreuses théories du complot. Nous vous avons notamment parlé du faux lien établi entre le déploiement de la 5G et la diffusion du Covid-19. Ces informations ne sont pas sans conséquence et l’on a pu voir des exactions commises sur du matériel au Royaume-Uni. La désinformation peut aussi avoir des conséquences politiques non-négligeables, surtout à quelques mois de l’élection présidentielle américaine.

Les bots passent de plus en plus inaperçus

Cette dernière s’appuie souvent sur le recours aux bots notamment sur Twitter. Un groupe de recherche de la compagnie NortonLifeLock vient justement de lancer BotSight, une extension de navigateur qui permet de les repérer. Basé sur 4 To de tweets, l’algorithme peut déterminer avec précision le degré de probabilité pour qu’un compte soit géré par un utilisateur humain ou un robot.

Concrètement, l’IA prend en compte une vingtaine de facteurs parmi lesquels des critères temporels tels que les rythmes de diffusion des tweets, les signes d’automatisation, la similitude des contenus, ou encore le temps que met l’utilisateur pour construire sa communauté.

Ce nouvel outil a permis aux chercheurs de Norton de constater qu’environ 5 % des comptes de l’échantillon sont gérés par des bots. Ces derniers sont d’ailleurs omniprésents dans les discussions portant sur le coronavirus. Leurs publications représentent en effet 20 % des contenus postés.

BotSight ne se prononce pas sur tous les profils et il reste donc une belle marge de progression pour cette extension qui est toutefois déjà très performante. L’équipe de développement travaille désormais sur des applications mobiles qui devraient sortir prochainement.

Pour rappel, il existe déjà plusieurs outils de détection, le plus connu étant Botometer, qui est même utilisé dans le cadre de recherches universitaires. D’autres scientifiques travaillent sur une IA capable de différencier les humains et les robots sur Twitter. Il s’agit bien d’une vraie course contre la montre car parallèlement, les comptes automatisés sont de mieux en mieux élaborés et passent souvent inaperçus.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,8 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests