Suivez-nous

Réseaux sociaux

COVID-19 : Twitter est en train d’armer les « experts » du badge de vérification

Autrefois sujet de controverse, le badge bleu des comptes vérifiés de Twitter devient une arme contre le COVID-19.

Il y a

  

le

 

Par

Twitter et scrabble
© FirmBee (via Pixabay)

Depuis le début de l’épidémie, les différentes plateformes en ligne doivent faire face à une vague de contenus de désinformation ou de faux remèdes concernant le COVID-19. Et si Twitter a déjà annoncé de nombreuses mesures, il y a quelques jours, la plateforme a commencé à proposer une nouvelle arme aux « experts » dans le domaine de la santé, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Sur le compte Twitter Support, la plateforme annonce qu’elle va vérifier les comptes qui fournissent des mises à jour crédibles concernant le COVID-19. « […] nous travaillons avec les autorités mondiales de la santé publique pour identifier des experts et avons déjà vérifié des centaines de comptes […] », lit-on dans la publication.

Twitter pourrait notamment faciliter le processus de vérification pour les personnes qui travaillent pour certaines organisations, comme l’OMS. « Nous priorisons la vérification pour les comptes Twitter qui ont une adresse e-mail associée à une organisation ou une institution faisant autorité », lit-on dans une autre publication.

Le processus de vérification de Twitter qui, à un moment, a pu être un sujet de controverse, pourrait donc prochainement devenir un outil essentiel dans la lutte contre la propagation du coronavirus.

Sinon, pour rappel, il y a une semaine, Twitter avait mis à jour son règlement afin de bannir les contenus qui pourraient créer un risque de transmission du COVID-19. Les contenus bannis incluent les refus de conseils d’experts, l’encouragement à utiliser des traitements, des moyens de prévention ainsi que des moyens de diagnostic inefficaces. Twitter bannit également les publications trompeuses censées provenir d’experts ou d’autorités.

Une guerre contre la désinformation et les faux remèdes

Ces derniers jours, les annonces se sont enchaînées de la part des acteurs d’internet, afin d’empêcher la propagation de fausses informations qui peuvent favoriser la transmission du coronavirus. Par exemple, Messenger propose aux gouvernements une aide gratuite afin d’aider ceux-ci à communiquer des informations fiables sur le service de messagerie. WhatsApp travaille avec l’OMS pour un service qui permettra de diffuser des messages sur les COVID-19.

Et récemment, Instagram a mis à jour sa barre de recherche et ses suggestions pour que celles-ci redirigent les internautes vers des sources d’information fiables d’organisations comme l’OMS lorsque ceux-ci recherchent « coronavirus » ou « COVID-19 ». Instagram propose également de nouvelles fonctionnalités qui encouragent les gestes barrières ainsi que la distanciation sociale.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. JACQUES

    25 mars 2020 at 14 h 15 min

    Critique:séries et téléfilms
    Arrêtez de couvrir les dialogues des acteurs avec des musiques inutiles qui nuisent au rendu émotionnel des comédiens.
    Et surtout ces soi-disant illustrations sonore faites de bruit divers ronflement sifflement sons continus sont sans intérêts pour l’intrigue et nous cassent les oreilles car toujours plus forts que les dialogues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests