Suivez-nous

Tech

Dans l’espace, SpaceX envoie un GPS de l’armée hors du commun

Après un premier lancement en décembre 2018, l’US Space Force a lancé un second exemplaire de son GPS III ultra performant.

Il y a

  

le

 
SpaceX GPS 3
La Falcon 9 de SpaceX a envoyé son deuxième GPS III © US Space Force

Une heure et demie après son lancement, le 30 juin dernier, la fusée Falcon 9 de SpaceX a mis en orbite un nouvel exemplaire du GPS III construit par Lockheed Martin, et commandé par l’US Space Force. La nouvelle branche spatiale de l’armée américaine souhaite envoyer dix de ces nouveaux modèles, et SpaceX devrait désormais être le partenaire pour tous les lancements.

À l’ombre de ce spectaculaire lancement, le PDG de SpaceX Elon Musk a publié un tweet écrivant que désormais, nos GPS sera « légèrement meilleurs ». À vrai dire, ce message est presque ironique, venant de l’entrepreneur, tant les technologies de pointe intégrées au satellite GPS III envoyé le 30 juin permettront de réaliser de grosses avancées en matière de géolocalisation.

Une importante amélioration

Au lieu que « votre GPS se soit amélioré légèrement », Elon Musk aurait pu préciser à juste titre qu’il allait permettre de rendre les technologies de navigation par GPS trois fois plus précise. En effet, la précision attendue par la nouvelle technologie augmentera sensiblement le détail de notre localisation, un point qui a de quoi être une bonne nouvelle pour l’utilisation des applications de navigation, mais qui a aussi de quoi faire peur pour les utilisateurs à cheval sur les données personnelles, et notamment celles liées à notre géolocalisation.

Le nouveau modèle de satellite est aussi précieux pour avoir augmenté la durée de vie des GPS. Normalement, le GPS III de Lockheed Martin sera en fonctionnement pendant environ 15 ans (le double de la durée de vie des autres appareils). En parallèle, sa technologie aura aussi l’avantage d’être plus résistante au brouillage militaire (grâce à des signaux huit fois plus puissants), et plus coopératif dans son interopérabilité avec les réseaux de satellites GPS étrangers.

En revanche, les améliorations de cette troisième génération de satellite GPS ne seront pas visibles directement. L’US Space Force compte envoyer dix appareils dans cette nouvelle constellation, et à l’heure actuelle, avec trois exemplaires en orbite, ils sont encore insuffisants pour faire leurs prouesses. Les lancements se dérouleront jusqu’à la mi-2023.

Elon Musk et SpaceX semblent prêts à se lancer dans une nouvelle mission

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests