#DeleteFacebook : des internautes regrettent d’avoir abandonné MySpace

Après le scandale Cambridge Analytica, des twittos regrettent d’avoir abandonné MySpace. D’autres demandent à Tom Anderson de faire son come-back.

Depuis qu’il a pris sa « retraite » pour faire le tour du monde et prendre des photos, le co-fondateur de MySpace et ami par défaut des utilisateurs de ce réseau social, Tom Anderson, est assez discret.

Mais alors que Facebook s’enfonce dans le scandale Cambridge Analytica, « MySpace Tom » a fait un retweet pour se moquer gentiment du numéro un des réseaux sociaux.

Lundi, le cofondateur de MySpace a partagé un dessin de Futurism sur lequel il est habillé comme Obi-Wan Kenobi de Star Wars. Et en face lui, quelqu’un tient un vieux mobile des années 2000 avec MySpace écrit sur l’écran. Sur sa publication, Futurism écrit : « Aide-nous, @myspacetom. Tu es notre seul espoir. #DeleteFacebook ».

Nostalgie

Cette blague de Futurism reflète la pensée de beaucoup d’internautes qui, choqués par la manière dont leurs données ont pu être exploités, regrettent d’avoir abandonné MySpace au profit de Facebook.

« Je pense vraiment que @myspacetom devrait se lancer avec MySpace 2.0 et nous sauver tous de la corbeille qu’est Facebook !! #FacebookIsOverParty #DeleteFacebook »

« Vous savez qui ne donnerait pas vos données? @myspacetom »

« @myspacetom il est temps »

« Tom pouvez-vous le faire !? Je pense que les gens aimeraient un retour de MySpace! »

« Chez MySpace, Tom n’aurait jamais fait ça à ses amis »

« Nous n’avions aucune raison de tourner le dos à MySpace »

« Je souhaite que MySpace réalise que c’est le moment idéal pour retourner à leur ancienne plateforme. Les gens iraient là-bas en masse. Facebook a tué MySpace et MySpace devrait retourner la faveur ».

De son côté, CNBC rappelle que si MySpace n’est plus très utilisé, il reste une une mine d’or en matière de données. En 2009 (Tom Anderson avait quitté l’entreprise cette année), MySpace a été racheté par News Corp, avec la société parente Intermix, pour 580 millions de dollars. Puis, MySpace a été revendu par News Corp à Viant pour 35 millions de dollars. Et en 2011, Viant a été racheté par le Time.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies