En déployant Hangouts Chat, Google devient concurrent de Slack

Après un programme de test d’un an, Google déploie Hangouts Chat, un service similaire à Slack ou Facebook Workplace, ciblant les entreprises. Hangouts Chat est intégré à G Suite.

Après un an d’essai, le service Hangouts Chat est finalement déployé. Basé sur le service de messagerie Hangouts, Hangouts Chat est la nouvelle solution proposée par Google aux entreprises pour le travail collaboratif. Et avec ce service, Google entre officiellement en compétition avec Slack, mais aussi Facebook et Microsoft qui proposent des services similaires baptisés Teams et Workplace.

Aujourd’hui, Hangouts Chat est disponible pour tous les utilisateurs de G Suite. « Des messages directs aux conversations de groupe, le chat aide les équipes à collaborer facilement et efficacement. Avec des salles virtuelles dédiées pour héberger des projets au fil du temps, ainsi que des conversations avec fil de discussion, le chat simplifie le suivi des progrès et des tâches », explique Scott Johnson, Director of Product Management.

L’un des avantages de Hangouts Chat est l’intégration de la suite bureautique de Google, ce qui devrait faciliter la collaboration sur les fichiers Google Docs, Sheets, Slides ou Google Drive. Et comme sur ses autres applis de communication, Google a également intégré des bouts d’intelligence artificielle sur Hangouts Chat, afin de doper la productivité des utilisateurs.

D’autre part, les bots permettent d’intégrer des services tiers, comme Kayak, Trello, Salesforce ou encore Xero.

Pour les vidéoconférences, Google propose également Hangouts Meet, qu’il avait présenté en même temps que Chat en mars 2017.

Maintenant, il reste à savoir comment Google fera face à la concurrence de Slack, Microsoft Teams et Facebook Workplace.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies