Suivez-nous

Tech

Le directeur juridique d’Alphabet démissionne alors qu’une enquête est en cours

David Drummond a annoncé qu’il quitterait Alphabet à la fin du mois. Cette décision intervient alors qu’une enquête cherche à savoir comment les cas de harcèlements sexuels et d’inconduites ont été gérés dans le passé.

Il y a

  

le

 
Google GAFAM
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Le directeur juridique d’Alphabet David Drummond a indiqué qu’il quittait le groupe après avoir y travaillé pendant près de 18 ans. Selon des documents consultés par CNBC, son départ aura officiellement lieu dès le 31 janvier.

Dans une note envoyée aux employés de la firme, Drummond confirme : « Avec le départ de Larry et Sergey, qui quittent maintenant leur poste de direction chez Alphabet, l’entreprise entre dans une nouvelle phase passionnante, et je crois que c’est aussi le bon moment pour moi de faire place à la prochaine génération de leaders ». Il revient ensuite sur son positionnement au sein du groupe Alphabet, évoquant le fait d’avoir travaillé aux côtés de personnes talentueuses, qu’il salut de nouveau à la fin de son message.

Drummond concerné par une enquête d’Alphabet

Du premier coup d’œil, la décision du directeur juridique d’Alphabet semble tout à fait anodine. Toutefois, l’homme est actuellement au centre d’une polémique de grande ampleur survenue au sein de Google l’an dernier.

Il y a deux mois, Alphabet a ouvert une enquête afin de savoir comment Google traitait plusieurs cas de harcèlements sexuels et d’inconduites survenues au sein de l’entreprise. Si le fondateur d’Android, Andy Rubin a été cité, ce n’est pas le seul à être ressorti lors de ces révélations. David Drummond a été nommé par Jennifer Blakely, une ex-employée de Google.

Dans un post Medium daté de cet été, l’ancienne subordonnée de Drummond a indiqué qu’elle avait eu un enfant avec ce dernier, mais qu’ils les avaient abandonnés durant plusieurs mois. Personne n’était au courant et l’homme était alors engagé auprès d’une autre femme. Pour éviter que l’entreprise ne soit informée de sa situation, il aurait aussi forcé Blakely à démissionner. Après leur séparation, Drummond s’est marié avec une autre employée du service juridique.

Suite à ces révélations, de nombreux employés de Google ont manifesté pour que l’entreprise réagisse plus fermement au cas comme celui-ci. C’est suite à cela qu’Alphabet a nommé un sous-comité indépendant et un cabinet d’avocats pour enquêter sur le cas de Drummond et de potentielles autres affaires.

En 2019, Alphabet a versé 47 millions de dollars à Drummond selon la SEC. Le groupe a déclaré qu’il n’aurait pas d’indemnité de départ, mais CNBC précise qu’il a vendu pour 77 millions de dollars d’actions au début du mois de janvier. C’est le troisième mois consécutif au cours duquel l’homme a vendu beaucoup d’actions.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests