Suivez-nous

Tech

Google et Alphabet ont désormais le même PDG

Les deux cofondateurs de Google et Alphabet laissent la place à Sundar Pichai à la tête d’Alphabet, lui qui est également le PDG de Google.

Il y a

  

le

 
Google PDG
© Maurizio Pesce / Flickr (CC BY 2.0)

Les deux fondateurs de Google quittent définitivement le navire. Larry Page et Sergey Brin, à qui on doit le célèbre moteur de recherche né en 1998, avaient nommé Sundar Pichai à sa tête en 2015. Cette année-là, le duo et son conseil d’administration avaient fait le choix stratégique de créer une maison-mère à Google – qui fut baptisée Alphabet – afin de séparer les activités rentables de Google avec celles en développement, soutenues par Alphabet. Ils en avaient profité pour se nommer directement à la tête de la direction de cette entité, avec Larry Page comme PDG.

Ce mardi 3 décembre, sur le blog de Google, les deux hommes ont informé qu’ils quitteront leur poste, pour laisser Sundar Pichai « mener Google et Alphabet vers l’avenir ». Le dirigeant indo-américain, âgé de 47 ans, occupera donc la place de PDG d’Alphabet, détenant à 100 % Google, qu’il devrait également continuer à diriger.

De leur côté, Larry Page et Sergey Brin – restés dans l’ombre ces derniers mois – ne vont pas non plus s’éloigner complètement de leur affaire. À vrai dire, ils continueront à participer aux conseils d’administration, et ne devraient pas vendre quelconque part de leur capital dans Alphabet.

Sundar Pichai

Sundar Pichai, le PDG de Google, est désormais à la tête d’Alphabet © Maurizio Pesce / Flickr (CC BY 2.0)

A la tête d’un empire

Maintenant que Sundar Pichai est pleinement à la tête de Google, son statut et son nom devraient prendre de l’importance aux yeux du grand public. Il est désormais à la tête de 100 000 personnes dans le monde, comme le rappelait l’Agence France Presse (AFP), et sa position dans l’avenir d’internet est grande. Outre son moteur de recherche, Google se présente aussi désormais comme une marque high-tech, grâce à ses produits « Made By Google » comprenant notamment des smartphones. Mais la société est aussi responsable des applications telles que Youtube, Maps, et continue d’investir massivement dans son projet de développement de la voiture autonome, avec Waymo. Un empire.

Pour ses cofondateurs, Pichai est l’homme pour mener cette transition, tentaient de faire comprendre les deux informaticiens dans une note publiée sur le blog de Google. « Sundar apporte de l’humilité et une grande passion pour la technologie à nos utilisateurs, à nos partenaires et à nos employés au quotidien. (…) Nous n’aurions pas pu trouver mieux pour mener Google et Alphabet vers l’avenir », déclaraient conjointement Larry Page et Sergey Brin.

Pour les deux sortants à la tête de la maison-mère de Google, cette transition a le parfum d’un passement de relais, qui permettra à Google et ses autres activités distinctes de rester au-devant des avancées du numérique. « Si l’entreprise était une personne, ce serait un jeune adulte de 21 ans et il serait temps de quitter le nid. Même si cela a été un immense privilège d’être profondément impliqués dans la gestion quotidienne de l’entreprise pendant si longtemps, nous pensons que le temps est venu d’assumer le rôle de fiers parents, offrant des conseils et de l’amour mais pas une surveillance quotidienne », se confortaient Larry Page et Sergey Brin.

Alphabet (Google) détient désormais plus de cash qu’Apple

Sundar Pichai, à la tête des mauvaises passes de Google

Le départ de Larry Page et Sergey Brin n’est pas surprenant. Depuis ces derniers mois, les deux cofondateurs n’étaient plus vraiment présents médiatiquement. Il faut dire que l’actualité autour de Google n’a jamais autant été bouleversée par des affaires et des accusations. Et pour amorcer tous ces problèmes, ce fut bien Sundar Pichai.

Depuis son arrivée en 2015, le PDG de Google a dû faire face à de nombreux conflits. On pense notamment aux multiples limogeages, dont le très médiatique de l’ingénieur James Damore, mais également la conduite de Youtube auprès des publicités ciblées pour les enfants, voire aussi un projet d’IA pour permettre à l’armée américaine d’analyser des images de drone.

COP25 : Google, Tesla et Apple alliés face au réchauffement climatique

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
87,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests