Connect with us

Crypto-monnaies

Et si le cours du Bitcoin était multiplié par 1 000 ?

Il y a quelques jours, l’emblématique fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, expliquait qu’il y avait un plafond à la croissance des cours des crypto-monnaies. Une thèse qui contredit celle du fondateur de Binance, Changpeng Zhao, qui affirme qu’elles peuvent encore voir le prix être multiplié par 1 000.

Il y a

le

régulation crypto

Buterin voit la taille de l’industrie être multipliée par 1 000

Vitalik Buterin est un homme particulièrement écouté dans la sphère des crypto-monnaies. La semaine dernière, il a évoqué la question de la croissance des devises électroniques de manière générale. Selon lui, l’industrie dans sa globalité peut tout à fait croitre de 100 000% (être multiplié par 1 000) mais il est assez irréaliste d’imaginer que les cours des crypto-monnaies puisse réaliser une performance similaire.

En l’occurrence, cela impliquerait que la capitalisation boursière de toutes les crypto-monnaies passerait de 200 milliards de dollars actuellement, à plus de 200 trilliards de dollars d’ici là. A titre de comparaison, la Banque Centrale Américaine (FED) estime qu’il y a 1,67 trilliards de dollars américains en circulation dans le monde. Cela représenterait également 70% de toute la fortune qu’il y a dans le monde.

Changpeng Zhao, un idéaliste ?

Bien qu’il soit très ambitieux, ce scénario est défendu par le PDG de la plateforme d’échange de crypto-monnaies Binance. Changpeng Zhao affirme que le cours des devises électroniques peut tout à fait être multiplié par 1000 « dans les années à venir », et reproduire ainsi une performance supérieure à celle enregistrée pendant l’année 2017 – où certaines devises ont vu leur cours être multiplié par 500.

> Lire aussi :  62% de tous les Bitcoins détenus par 0,1% des wallets

La réalité est qu’aujourd’hui, les crypto-monnaies ont enregistré la pire correction de tous les temps, avec certaines d’entre elles qui ont perdu plus de 92% de leur valeur. Un producteur s’est même amusé à créer un mini film d’horreur illustrant les déboires du Bitcoin.

Alors que les gouvernements et les organisations qui régulent les marchés financiers sont toujours indécises (et sceptiques) sur ces nouvelles devises virtuelles, il est assez peu probable de voir le Bitcoin passer de 6 500$ à …. 6,5 millions de dollars ! Une hypothèse ambitieuse mais qui se serait cependant pas exclu aux yeux du PDG de la plus grande plateforme de crypto-monnaies du monde.

Source

16 Commentaires

16 Commentaires

  1. Art

    14 septembre 2018 at 13 h 30 min

    A qui profite le crime, y a t’il vraiment autant d’argent sale à masquer ?

    • olivier

      14 septembre 2018 at 15 h 42 min

      On ne peut pas « masquer » ou blanchir son argent sale avec le bitcoin. Toutes les transactions sont inscrites dans la blockchain, qui est virtuellement consultable par n’importe qui. Je simplifie beaucoup mais crois moi, l’euro ou le dollar sont beaucoup plus pratiques pour les criminels. En clair, je peux te donner 1000€ il n’y aura aucune trace. Si je te donne 1000€ en BTC, c’est inscrit dans un « livre de compte » infalsifiable (la blockchain). A partir du moment ou je connais ton adresse sur une blockchain, je peux retracer toutes tes opérations depuis que tu te sers de cette cryptomonnaie. Pour exemple, il a fallu 5 jours à deux agent du FBI pour retrouver les propriétaires de Silk Road (une espèce de Bon Coin du dark web ou l’on pouvait acheter de la drogue, des armes et autres contre des cryptomonnaies).
      Techniquement, si on remplaçait demain l’euro par le bitcoin, on éliminerait toute possibilité de fraude (fiscale, prestations sociales, etc…)

      • Jeremiad

        14 septembre 2018 at 19 h 18 min

        Commentaire absurde. Depuis quand on peut accéder à la liste des transactions bitcoin ? Sans avoir recours au hacking bien sûr. Je ne crois pas que l’administration fiscale ait un accès privilégié aux listings de transactions pour faire des contrôles. Par contre, toutes les transactions sur un compte bancaire sont en libre accès à qui de droit.
        Alors affirmer que le bitcoin est la monnaieanti-fraude est plutôt cocasse. Vous devriez monter un spectacle geeko-comique, il y a un créneaux à creuser.
        Ou alors vous avez investi dans ces cryotommonaies comme ceux qui s’en prétendent experts et espérez et poussez par méthode Coué votre bébé pour peut-être devenir riche. Bonne chance.

        • Jonathan

          14 septembre 2018 at 22 h 56 min

          Sérieusement? Sur la blockchain toutes les transactions sont effectivement traçables, c’est un fait… Vous avez vérifié vos dires avant de commenter ? …

        • Gs

          14 septembre 2018 at 23 h 05 min

          « Abbreviation de la crypto + explorer » dans un navigateur vous permettra de parcourir les blocs et donc les transactions. Ex : « btc explorer », eth, ltc…
          Aujourd’hui rare sont les cryptos qui masquent bien les adresses. Je suis sur que le Monero le fait, et peut être aussi le zcash. C’est d’ailleurs ce qui fait que ces crypto sont plus stables, elles sont réellement utilisées sur des boutiques en lignes comme monnaies.

        • a

          15 septembre 2018 at 9 h 15 min

          En utilisant un explorateur de blockcgain (BTC explorer), il y en a pour toutes les cryptos.

        • bac

          15 septembre 2018 at 10 h 05 min

          oui tu peux accedere a tout les transaction fait depuis la creation du bitcoin qui sont regrouper sur plusieurs block on peut explore les transaction par block ou par adresse
          exemple de block : https://live.blockcypher.com/btc/block/0000000000000000000715e3299e84623e3e9cc3a916149aec9bf0c30a1ae526/
          exemple adress https://live.blockcypher.com/btc/address/1EMEgoVemnyNE1ojBZ24ijpSXyt9Skf3Qh/

        • Moi

          15 septembre 2018 at 10 h 45 min

          Vous avez bien fait de préciser « Commentaire absurde » en en-tête de votre message. En effet, certaines personnes auraient été capables de vous croire.
          Mais les transactions sur la Blockchain sont effectivement accessibles à tout le monde, qui veut bien s’en donner la peine.

        • kiki

          15 septembre 2018 at 20 h 38 min

          il m a fait la soirée jeremiad

          c est pas possible, c est un troll

  2. Jimmy Cram

    14 septembre 2018 at 20 h 54 min

    EXEMPLE:
    Sur la blockchain, mon pseudo Al Capone, qui peut dire le contraire ? Je passe par un proxy pour mes transactions, qui peut me retrouver ?

  3. Arnaud

    15 septembre 2018 at 0 h 42 min

    Les transactions sont accessibles sur le site blockchain.info, c’est même le concept fondateur de la blockchain du Bitcoin : sa transparence.

    • dedou

      15 septembre 2018 at 17 h 35 min

      tu veux dire qu’il y a le nom et l’adresse de celui qui a passé la transaction ???

  4. Zeph

    15 septembre 2018 at 13 h 44 min

    Si vous utilisez des cryptos telles que Monero, Pivx ou Wagerr, il y a une couche d’anonymisation

  5. Remi

    18 septembre 2018 at 10 h 47 min

    Quand vous envoyer des euros sur un compte éxchanges avec depuis votre CB ou virement vous êtes tracés.
    Les plateformes de changes demande aussi votre carte d’identité, mail, adresse.
    Doublement tracé.

    Ensuite quand vous faites des transactions elles sont toutes traçable a partir de votre entrée même si vous êtes pseudonyme sous une adresse vous n’êtes pas anonyme pour un etat ou la plateforme de change.

    Et cas particulier, le monero et zcash qui masque ça et utilise des protocoles anonyme.
    Mais il suffit de demander des justificatifs pour avoir le droit de les revendre en eurod/dollars et on bloqué le soucis.( Sauf s’il reste en crypto mais seront bloqués pour revendre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests