Facebook Watch : vers le partage des revenus publicitaires pour attirer les créateurs

Facebook voudrait plus de créateurs sur Watch. Mais au lieu de financer directement ceux-ci, il compterait partager les revenus publicitaires (comme YouTube).

Cela n’est un secret pour personne. Depuis des années, Facebook essaie de concurrencer YouTube avec sa plateforme de vidéos natives. Et l’année dernière, il a lancé Watch, un nouvel onglet dédié aux séries, aux Etats-Unis.

Mais ce qui manque encore à Facebook, c’est un modèle concret qui permet de rémunérer les créateurs (chose que YouTube propose à tous ceux qui ont plus de 1000 abonnés et qui font 4 000 heures de vues par an).

Cependant, les choses évoluent petit à petit sur le numéro un des réseaux sociaux

Et d’après un article de CNBC, qui cite des agences qui ont souhaité garder l’anonymat, Facebook pourrait enfin s’inspirer du modèle de YouTube pour Watch.

En substance, Facebook veut plus de contenu sur Watch. Mais au lieu de financer directement les créateurs, le numéro un des réseaux sociaux voudrait (enfin) les proposer de mettre leurs vidéos en ligne en contrepartie d’une part sur les revenus publicitaires générés. De plus, Facebook est maintenant favorable à l’utilisation du format publicitaire pre-roll, qui consiste à diffuser une publicité avant de lancer la vidéo (mais seulement pour Watch).

D’après l’article de CNBC, si certains contenus de Watch ont été obtenus via des partenariats, des médias, créateurs ou entreprises seraient payées 10 000 à 500 000 dollars par épisode. C’était un bon moyen pour démarrer l’onglet Watch, mais un modèle de partage de revenus serait plus durable pour Facebook et lui permettrait d’avoir plus de créateurs.

De plus, Facebook lancerait ce nouveau mode de rémunération au bon moment. En effet, afin de faciliter la modération des contenus monétisés sur son site, YouTube a récemment changé les conditions d’éligibilité pour cette monétisation (rendant celle-ci plus difficile).


Commenter