Finalement, les liseuses d’eBooks se vendent mieux que les tablettes

Selon Pew Internet Project, un organisme spécialisé dans les études de consommation, 12% des adultes américains possédaient et utilisaient un eBook reader en mai 2011, contre seulement 6% en novembre 2010.

Et si – Apple et son iPad mis à part – les fabricants de tablettes faisaient fausse route ? Nous avons vu récemment que quelques incohérences en matière de marketing et de positionnement tarifaire ne plaidaient pas en faveur d’un développement rapide du marché des tablettes, et une nouvelle étude publiée le 27 juin semble corroborer cette impression : sur les derniers mois, les eBooks se vendent mieux que les tablettes.

Selon Pew Internet Project, un organisme spécialisé dans les études de consommation, 12% des adultes américains possédaient et utilisaient un eBook reader en mai 2011, contre seulement 6% en novembre 2010. Ce qui non seulement représente une jolie croissance, mais surtout dépasse de loin la courbe d’adoption des tablettes, présentes seulement chez 8% des consommateurs, avec une croissance très faible (seulement +1% sur les 5 premiers mois de 2011).

L’étude, menée auprès d’un échantillon représentatif de 2277 personnes du 26 avril au 22 mai derniers, fait en outre apparaître d’autres indicateurs intéressants, comme notamment le fait que 3% des adultes interrogés possèdent à la fois eReader et tablette, ainsi qu’une différence de typologie dans les usages : les possesseurs de tablettes sont plus nombreux chez les hommes jeunes (18-29 ans), alors que les liseuses de livres numériques se trouvent davantage dans une population plus âgée et plus féminine (30-49 ans).

Le juste prix et le bon format

Même s’il paraît assez hasardeux de comparer ou de mettre en confrontation directe deux types d’appareils portables qui n’ont finalement pas grand chose à voir entre eux, non seulement dans leurs fonctionnalités mais également dans les usages, la notion de prix est à prendre en compte : une bonne liseuse peut se trouver aujourd’hui aux alentours de 150.00 euros là ou une tablette d’entrée de gamme commence à 500.00 euros. Ne perdons cependant pas de vue que les eBooks existent depuis plus longtemps et que le marché a mûri et s’organise, avec une offre compétitive et des produits faciles à utiliser, légers et robustes.

J’ai toujours dit que je trouvais les tablettes trop chères et je le maintiens. En revanche, certains constructeurs plus malins semblent avoir compris et empruntent une voie intermédiaire visant à proposer des produits hybrides entre liseuse et tablette, comme Nook avec son Color par exemple : format réduit, prix serré (249.00 dollars), offre bibliographique importante et navigateur web avec Flash pour des séances de surf en complément de la lecture d’un eBook ou d’un magazine.

De quoi s’interroger sur la réalité du marché des terminaux mobiles de ce type et sur la tendance lourde qui se dégagera. Je suis de plus en plus convaincu que le format 7 pouces l’importera hors domicile, avec des produits hybrides eBook/tablette aux alentours de 200 euros. Je vous reparlerai de ce que j’ai en tête à ce sujet.


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Intéressant !
    Je pensais justement hier à m’acheter un e-book reader. Pourtant j’ai toujours juré haut et fort que je n’abandonnerais pas le papier.
    Il y a tellement de document professionnels qui circulent actuellement tels que les livres blancs,… qui méritent d’être lus.
    A l’écran c’est vraiment désagréable et l’imprimer c’est un vrai gaspillage. Alors, c’est dit, je saute le pas 🙂
    (mais pour les romans je garde le papier!)

  2. @Eric : Tablette entrée de gamme à 500€? je dirais plutôt 200€ si ce n’est moins avec la marque Arnova d’Archos qui propose même une tablette à 99€ ( en résistif par contre ).

    à partir de 500€, nous trouvons l’Ipad qui est loin d’être l’entrée de gamme, et à un peu moins de 400€ l’Asus transformer et l’Acer Iconia qui sont des produits milieu/haut de gamme.

    La notion de prix n’entre à mon avis pas totalement en jeu, comme le concept de netbook à ses début, celui de la tablette doit se faire connaitre du grand public et non des Geeks.

    ps: j’ai reposté mon com car je ne m’était pas connecté.

  3. Pour moi, ce sont – aujourd’hui – deux marchés de niche.
    Je suis d’accord avec vous pour le prix des tablettes, qui est en général ridiculement élevé.

  4. Il est simplement logique que les liseuses d’eBooks se vendent mieux que les tablettes ! Car elles apportent désormais un réel plus, elles révolutionnent même un secteur, celui de l’édition. Aux USA, mais ça ne tardera pas d’arriver en France.
    @profileusedunet passera un jour à la lecture des romans sur liseuse !… quand les prix seront nettement plus bas.
    Je ne vois plus l’utilité d’acheter un roman 20 euros si sa version numérique est à 3 euros. Ce qui se fait déjà, même en France…

  5. @profileusedunet : attention, il me semble que les livres blancs sont en général des PDF. Or, si ce format de fichier est théoriquement accepté par une liseuse/e-reader avec technologie d’affichage à l’encre électronique (e ink), en pratique, les PDF s’affichent difficilement sur une liseuse, car trop grands. J’en ai fait l’expérience avec la Samsung e65, et pour avoir beaucoup surfé sur les sites qui parlent du sujet, c’est le cas de presque toutes les liseuses. Mais si vous trouvez des livres blancs au format epub, alors c’est l’outil idéal.
    Point forts de la liseuse: confort d’une lecture sans fatigue grâce à l’encre électronique (pas de rétro-éclairage) et autonomie de chameau. C’est un gadget plus « aride », moins ludique, qu’une tablette mais qui permet de faire très bien ce pour quoi il est destiné: lire. J’ai même remarqué que j’étais plus concentré en « lecture profonde » sur une liseuse que sur un livre papier.

  6. Merci David.
    Effectivement, c’est un point que je voulais creuser avant de choisir le modèle. La plupart des documents que je voudrais lire sont des pdf.
    Si quelqu’un a un modèle à me proposer qui prend bien les pdf en compte, l’info sera la bienvenue…
    Ou bien il y a peut-être des convertisseurs pdf –>epub ? Je n’ai pas encore cherché cette info …Mais il me semble que les documents publiés au format epub ne sont pas encore très nombreux.

  7. @profileusedunet: il y a le logiciel Calibre qui convertit les Pdf en epub, mais le résultat est aléatoire.
    Pour plus d’informations: le site http://www.ebouquin.fr/,
    et, pour les formats de fichiers, cette page: http://onsoftware.softonic.fr/.....uel-format
    Pour les pdf , il est sûr que les tablettes sont plus flexibles, mais le confort de lecture sur une longue durée est moins bon. Bref, ça reste des outils et il faudrait pouvoir les essayer une semaine avant de finaliser l’achat…
    Cela dit, je ne regrette pas l’achat de ma liseuse, c’est un vertigineux condensé de bibliothèque, et c’est aussi une expérience mentale, car on redécouvre la vraie lecture, la lecture profonde, sur un support adapté et pensé pour.

  8. @profileusedunet: il y a Calibre qui est le logiciel phare pour gérer ses ebooks mais transformer un pdf en epub donne un résultat aléatoire. Exemple un livre scanné en OCR (reconnaissance optique de caractère) au format PDF, donc relativement léger avec texte extractible, quand tu le transformes en epub, tu t’aperçois qu’il n’est pas lisible sur la liseuse. Il est trop lourd.
    En fait, une liseuse est faite surtout pour le format texte, c’est-à-dire quelque chose de très léger , et le epub est surtout du texte mis en forme.
    Donc, pour tes livres blancs , je peux presque t’assurer que c’est impossible à lire sur un reader. A moins que tu puisses extraire le texte et le lire dans ce format. Un simple smartphone est plus efficace pour ça, même si la taille de l’écran te limite. Par-exemple, un gros pdf est relativement lisible sur un iPhone ou un ipod touch, dans iBooks. Donc, je suppose qu’une tablette est le support idéal, hormis son écran rétroéclairé fatigant pour les yeux à la longue.
    Liseuse : outil très limité dans ses possibilités mais parfait pour une seule tâche: lire, sans fatigue, grâce au papier électronique e-ink, et des fichiers légers (epub, texte, html). Et embarquer avec soi des bibliothèques entières.
    Tablette: outil plus flexible, plus ludique (mais ça ne favorise pas la concentration) mais une lecture plus fatigante à la longue.

  9. « Je suis de plus en plus convaincu que le format 7 pouces l’importera hors domicile, avec des produits hybrides eBook/tablette aux alentours de 200 euros. Je vous reparlerai de ce que j’ai en tête à ce sujet. »

    Bah c’est simple–>Nook Color

    2 millions d’unités vendues aux USA. Et quand on voit ce dont est capable la machine en installant un Firmware alternatif c’est carrément le meilleur rapport Qualité/Prix du moment.
    L’asus Transformer exploite une voie qui semble aussi intéressante mais en terme de prix on est proche d’un ultra portable donc on y pense à 2 fois surtout en cette période de disette.

    Bien content de mon Nook en tout cas 🙂

  10. Grand merci à David et Muhyidin!
    Vos commentaires me font gagner un temps précieux 🙂
    J’imagine que cet échange sera utile à d’autres personnes aussi!
    Mais évidemment, je suis un peu déçue de ne pas pouvoir utiliser les liseuses pour les PDF 🙁
    Il faudra vraiment inciter les producteurs de contenu à fournir les documents en epub également. Tant que ce ne sera pas le cas ce sera un frein pour les liseuses …

  11. @salon du livre ebooks.
    Certains éditeurs peut-être, mais la plupart des entreprises ou experts qui publient des documents en ligne le font en PDF, comme le montre cette page par exemple : http://www.agentintelligent.co.....igent.html
    Et c’est bien ce type de documents que je voudrais lire en e-book.
    Apparemment ils ne sont pas encore sensibilisés à cette problématique, même si ce sont des experts du Net!
    Allez-y, faites bouger les choses, passez le message via twitter et autres réseaux 🙂

  12. Pingback: Pourquoi il n’y a pas de « Liseuses VS Tablettes » | JBB, écriture & lecture numérique

  13. Pingback: Google envisagerait d'ouvrir une boutique en ligne dédiée aux tablettes Android

Répondre