Suivez-nous

Startups

Les fintech Raisin et Yolt s’associent pour étoffer leur offre

Avec ce partenariat, les utilisateurs de l’agrégateur de comptes Yolt pourront accéder à l’offre d’épargne Raisin depuis l’application.

Il y a

  

le

 
Raisin Yolt
© Presse-citron

Alors que la conférence Money 20/20 qui s’est tenue à Amsterdam se termine tout juste, on a pu voir quelques belles annonces dans l’univers de la fintech. Parmi elles, on a pu découvrir un nouveau partenariat entre l’agrégateur de comptes bancaires néerlandais Yolt et la pépite allemande Raisin. Les deux jeunes pousses spécialisées dans la finance en ligne vont partager leurs compétences pour offrir davantage de produits à leurs clients.

Deux produits très différents

D’une part, on a l’agrégateur de comptes Yolt, qui a été fondé en interne par la banque en ligne hollandaise ING. L’application mobile, qui est notamment présente en France, se félicite d’avoir plus de 900 000 clients à son actif après seulement deux ans d’existence. Elle rivalise ainsi avec les géants Bankin’ ou Linxo (ce dernier compte 3,5 millions de clients) qui a été fondé en 2010.

D’autre part, on a Raisin, une start-up allemande qui connait un vif succès pour sa marketplace spécialisée dans l’épargne. Elle permet aux européens de bénéficier des meilleures conditions d’épargne (sans risque) à travers un réseau de banques partenaires en Europe, et cumule déjà 13 milliards d’euros de dépôts depuis sa création en 2013. Parmi les autres acteurs à qui Raisin offre sa solution en marque blanche, on peut citer la néo-banque N26, Commerzbank ou encore Vanguard. Ces dernières se distinguent de les solutions plus classiques d’épargne Hello bank! ou d’épargne chez BforBank.

Une association pour satisfaire les clients

Alors que les banques en ligne et autres fintech n’hésitent pas à étoffer leur gamme de produits bancaires, Yolt et Raisin ont décidé de mettre en commun leur savoir-faire pour permettre aux clients de l’agrégateur de comptes de bénéficier de solutions d’épargne de Raisin en toute simplicité.

Grâce à la directive européenne DSP2 qui facilite la connexion aux API des banques, Yolt peut ainsi sécuriser l’agrégation de comptes, et offrir à ses clients la possibilité d’initier des virements directement depuis l’application mobile. Les clients qui utiliseront Raisin pourront également visualiser leurs comptes d’épargne directement sur l’application Yolt.

Yolt choisit donc les partenariats avec d’autres fintech pour se développer sur le marché européen. La jeune pousse se distingue ainsi des autres acteurs sur le marché français qui ont chacun pris une orientation différente : Bankin’ a levé 20 millions d’euros pour asseoir sa réputation et développer un outil de coaching financier intelligent. De son côté, Linxo a révélé lors de la conférence Money 20/20 qu’il allait sortir un compte de paiement ainsi qu’une carte bancaire dès 2020, pour rivaliser directement avec les néo-banques du marché.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests