Suivez-nous

Livret épargne BforBank : comment faire fructifier son argent ?

A l’origine, BforBank était une banque en ligne destinée aux clients très fortunés du groupe Crédit Agricole. L’établissement a donc toujours offert des solutions très qualitatives sur l’épargne et l’investissement. Aujourd’hui, la banque offre un très large choix de solutions pour épargner : on retrouve aussi bien les livrets réglementés tels que le Livret A et LDD qu’un livret d’épargne propre l’établissement, comme vous pouvez le voir dans notre avis BforBank. Nous allons tous les parcourir ci-dessous.

Épargne BforBank

© BforBank

Le Livret A et LDDS chez BforBank

Si BforBank a fait l’impasse sur le PEL, CEL ou encore le Livret Jeune, la banque en ligne a décidé de mettre à disposition cependant les livrets d’épargne réglementés les plus populaires en France : Livret A et LDDS, aussi appelé Livret Développement Durable et Solidaire. Ces 2 placements de capital garanti sont extrêmement populaires, et ils se placent juste derrière l’assurance-vie au niveau des encours.

Alors que les taux de ces deux livrets d’épargne disponibles chez BforBank sont relativement faibles en raison des marchés financiers, ils restent toujours très populaire chez les français qui en ont fait une habitude pour leurs économies. A la fin du mois de décembre 2018, les encours placés sur le Livret A s’élevaient à plus de 283 milliards d’euros, tandis que le LDDS cumulait plus de 107 milliards d’euros d’épargne des français.

Au niveau des caractéristiques de ces livrets disponibles chez BforBank, on retrouve de nombreuses similitudes : le Livret A et le LDDS rémunèrent 0,50% net par an, et le gouvernement a fixé ce taux à partir du 1er février 2020. La formule de calcul qui a longtemps prévalu n’est plus adapté au contexte économique actuel, la rémunération aurait été négative en raison de la faiblesse des taux sur le marché actuel. Le gouvernement a donc décidé d’offrir une rémunération positive, bien qu’il soit inférieur à l’évolution du coût de la vie (inflation).

Visiter BforBank

Pour ouvrir un Livret A ou LDDS chez BforBank, il faut simplement être un client. Ensuite, il faudra faire une demande d’ouverture de livret, et déposer un minimum de 10€ pour l’activer. Les opérations de dépôt et retrait sont gratuites, et elles peuvent être réalisées à tout moment de la journée, et 7j/7. Le capital reste donc disponible à tout moment si besoin, il n’est pas bloqué sur ces livrets.

Il faut toutefois noter que le Livret A comme le LDDS sont des placements qui sont exonérés de cotisations sociales et d’impôts. Autrement dit, le rendement affiché est net, et il n’a pas besoin d’être déclaré dans sa déclaration d’impôts. Il se distingue d’autres placements financiers affichés en brut (comme le livret d’épargne BforBank) auxquels il faut retirer ensuite les 30% de PFU. C’est d’autant plus pratique que ces 2 livrets d’épargne sont accessibles à tous les résidents français, dès leur naissance. Un seul Livret A et un seul LDDS est autorisé pour chaque résident français (majeur ou mineur).

Pour ce qui est des plafonds, le Livret A et le LDDS de BforBank se distinguent : le premier plafonne ses dépôts jusqu’à 22 950 euros, tandis que le second limite à 12 000 euros le montant qui peut être déposé sur ce placement d’épargne. Hormis cette différence de plafonds, les placements évoluent de la même manière. Si le LDDS possède moins d’encours que le Livret A, c’est tout simplement parce que le plafond est plus limité.

Livret épargne BforBank

Les livrets chez BforBank © BforBank

Principe du livret d’épargne BforBank

Contrairement au Livret A et au LDDS qui sont supervisés par l’Etat, le livret d’épargne BforBank est supervisé par la banque en ligne directement. C’est elle qui fixe les conditions, la rémunération ainsi que le plafond sur ce placement financier. Elle peut le revoir régulièrement selon l’évolution des taux. Libre à chacun ensuite de déposer ou retirer du capital selon les évolutions.

BforBank laisse un maximum de souplesse à ses clients qui peuvent accéder à ces fonds à tout moment, et procéder à des opérations sans aucun frais. La gestion du livret d’épargne BforBank est gratuite, et elle se fait directement depuis l’espace client à l’instar du Livret A. A noter que le premier dépôt doit être de 100 euros minimum.

Si le livret d’épargne BforBank est aussi populaire chez les clients de l’établissement, c’est parce qu’il s’inscrit en complément des livrets réglementés comme le Livret A ou le LDDS. Ces deux derniers sont plafonnés assez bas, ce qui n’est pas le cas du livret d’épargne BforBank : ce dernier est limité à 4 millions d’euros, mais du fait que les clients peuvent en avoir plusieurs en parallèle, le plafond est en réalité inexistant. Les clients de l’établissement qui ont donc un excédent de capital à placer peuvent donc le mettre sur le livret propriétaire de la banque, avec un rendement assuré.

Visiter BforBank

Ce rendement est aujourd’hui plus faible que le rendement du Livret A, et pour une raison simple. La banque en ligne ne peut pas placer l’argent des clients à un taux sans risque très élevé sur le marché. Pour n’avoir aucun risque sur leur épargne sur internet, BforBank préfère avancer un taux d’intérêt faible de 0,1% brut par an. Cette rémunération est ensuite soumise au prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui s’élève à un fixe de 30% (12,80% d’impôts sur le revenu, et 17,20% de cotisations sociales).

Que ce soit pour le Livret A ou pour le livret d’épargne BforBank, les curieux pourront effectuer des simulations directement sur le site web de la banque en ligne. Elle leur propose de définir un montant de placé pour obtenir une idée des intérêts que l’on peut toucher sur une période définie. Ci-dessous, vous avez un bel aperçu de l’outil pour calculer la rémunération de ce livret d’épargne chez la banque BforBank (attention, la rémunération du Livret A n’est désormais plus la même que dans l’image du simulateur ci-dessous).

Simulateur Livret A sur BforBank

Simulateur Livret A sur BforBank © BforBank

Livret A versus livret BforBank

Comme nous le disions plus haut, le Livret A est un placement qui est réglementé par l’Etat. BforBank agit donc en simple intermédiaire entre l’Etat et les français, et il ne prend aucune marge sur la rémunération offerte par l’Etat. Le Livret A, comme le LDDS, sont des placements qui sont garantis par le gouvernement, ils sont donc considérés sans aucun risque. L’un des inconvénients de ces livrets d’épargne est qu’ils sont tous limités par un plafond (22 950 euros et 12 000 euros), ce qui pénalise vite les personnes les plus fortunées qui veulent faire fructifier davantage de capital.

Avec la solution d’épargne de BforBank, les clients ont beaucoup plus de flexibilité : le plafond maximum est fixé à 4 millions d’euros, ce qui permet déjà d’obtenir un rendement sur une partie beaucoup plus importante du capital des clients fortunés. Ils peuvent également en ouvrir plusieurs en parallèle, ce qui permet de n’avoir plus aucune limite sur les fonds dans l’établissement. C’est quand même mieux de se diversifier et placer son argent dans plusieurs banques.

Il faut toutefois reconnaître que le livret d’épargne BforBank est aujourd’hui moins rémunérateur que le Livret A ou le LDDS et pour une raison simple : les taux disponibles sur le marché ne permettent pas de rémunérer davantage. Avec le taux de rémunération du Livret A et le LDDS qui sont gonflés et fixés artificiellement par l’Etat français, ce dernier perd de l’argent en ce moment.

Autrement dit, si vous voulez placer de l’argent, nous vous conseillons dans un premier temps de mettre un maximum sur les Livret A et LDDS. Une fois qu’ils sont remplis, vous pouvez alors vous orienter vers le fameux livret d’épargne BforBank. Ce dernier vous permettra de faire fructifier davantage votre capital, à un taux qui est toutefois un peu inférieur. A noter que ce livret d’épargne est soumis à l’impôt et aux cotisations fiscales, ce qui implique qu’il faut distinguer la rémunération brute de la nette.

Visiter BforBank