Suivez-nous

Startups

La fintech suscite l’appétit des investisseurs et atteint un record en 2019

Le volumes de transactions dans le secteur de la fintech a explosé depuis le début de l’année pour atteindre 117 milliards de dollars. C’est 4 fois plus que sur la même période de l’année passée.

Il y a

le

fintech
© First Data

Le dernier rapport publié par Dealogic et relayé par nos confrères de Business Insider montre que la fintech est l’une des thématiques très en vogue pour ce début d’année 2019. Si le nombre de transactions dans le secteur est quasiment stable par rapport à la même période de l’année dernière, le volume total est quant à lui près de 4x supérieur.

deals dans la fintech

© Dealogic

La France, numéro deux du classement

Selon les chiffres communiqués par Dealogic, les 87 transactions qui ont eu lieu depuis le début de l’année dans la fintech ont représenté pas moins de 116,6 milliards de dollars d’investissement. Parmi ces opérations, quelques-unes ont largement tiré le volume vers le haut, à l’instar du rachat de WorldPay par Fidelity National Information Services pour 43,4 milliards de dollars ou encore l’acquisition de First Data par l’américain Fiserv en janvier (39,4 milliards de dollars).

Ces transactions impliquant des poids lourds de la technologie financières ont inspiré les investisseurs plus traditionnels qui n’ont pas hésité à soutenir des levées de fonds dans les startups de la fintech un peu partout dans le monde. Derrière les Etats-Unis, c’est la France qui se positionne comme le deuxième pays le plus populaire pour les transactions depuis le début d’année, suivi du Royaume-Uni.

Les startups bénéficient de cet engouement

Si les solutions de paiement sont très populaires auprès des investisseurs (hormis WorldPay, on peut citer Checkout qui a levé 230M$ en mai, ou le TPE mobile iZettle qui a été racheté en 2018 pour 2,2 milliards de dollars par PayPal), les banques en ligne pour les particuliers et entreprises ont également le vent en poupe.

On peut citer par exemple la levée de fonds record de la britannique OakNorth de 440M$ (spécialisée dans les crédits aux PME) ou encore celle de Greensill à hauteur de 800M$ (financement de BFE) il y a quelques semaines. La chargée d’étude chez Dealogic, Chisa Tanaka, croit savoir que « la seconde partie de 2019 va probablement voir un nouvel épisode de consolidation ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests