Foci, l’objet connecté qui ambitionne de maximiser votre concentration

Une start-up ambitionne de nous rendre nos facultés de concentration perdues via Foci, son objet connecté actuellement en financement sur Kickstarter. Trop sympa…

foci-concentration

Un gadget en développement sur Kickstarter ambitionne de nous rendre toutes nos capacités de concentration. On peine à y croire…

« Ils sont là, dans les campagnes, dans les villes… »

À moins que vous ne viviez reclus au fond des montagnes tibétaines depuis les 10 dernières années, vous n’avez pas pu échapper au fait que les écrans ont envahi notre quotidien. Laptops, smartphones, tablettes, consoles de jeux portables et, tout récemment, assistants personnels avec écran. Notre vie toute entière tourne autour des écrans. Tant et si bien que, à mesure que le nombre d’écrans présents dans notre environnement augmentait, nos facultés de concentration, lui, diminuait.

Pollution mentale

Bruits incessants des notifications sur votre smartphone et vidéos tournant ad nauseam sur les pages web ont eu raison de notre concentration. De ce fait, il a récemment été reconnu que les écrans produisaient une forme d’addiction, ainsi que son lot de troubles comportementaux. Sans cesse parasitées par les nuisances sonores et visuelles de notre environnement, nos facultés de concentration sont plus que jamais mises à mal. Cela n’a finalement rien d’étonnant quand on connait les sommes d’argent astronomiques dépensées par les géants de la tech en recherches psycho-cognitives et dans l’étude du comportement. Pourtant, une start-up a décidé de prendre le contre-pied à cette tendance.

Om̐…

Quelle ironie dans l’ambition affichée par le gadget Foci ! L’objet, disponible sur Kickstarter, est un capteur biométrique que l’on fixe à la ceinture. De là, Foci s’emploie à mesurer, calculer et analyser votre respiration sous le prisme d’un algorithme intelligent. Tant mieux pour lui. Selon les créateurs de Foci, notre concentration est intrinsèquement liée à notre respiration et observer son rythme peut nous renseigner sur notre état de concentration. En effet, la respiration – devenue un réflexe naturel à travers les différentes étapes de notre évolution – est, depuis longtemps déjà, au cœur des médecines asiatiques et indiennes. On retrouve ainsi le principe de respiration consciente dans des disciplines holistiques telles que le Yoga et le Chi Gong, entre autres.

Master Mind

Néanmoins, le cerveau humain est – malgré nos grandes avancées scientifiques – l’organe du corps humain le plus complexe. Nous sommes, en effet, loin de pouvoir affirmer en avoir une compréhension totale. À ce titre, découvrir le fonctionnement de notre cerveau en temps réel avec l’application Foci a cela de fascinant qu’elle nous donne l’opportunité de voir ce qui est d’ordinaire invisible et imperceptible. Pour cela, l’application utilise un principe simple et efficace : une orbe, déterminant notre état mental, flotte au milieu de l’écran et change de couleurs en réponse à un changement d’état. Tous les changements sont mémorisés, stockés et analysés a posteriori par une intelligence artificielle. Cette dernière remplit également le rôle de « coach en concentration » puisqu’elle distille des conseils et vient vous féliciter sur vos progrès.

foci-concentration

8e Hôkage

Plus que d’être un simple relai d’informations, Foci ambitionne aussi de faire de nous des champions de la concentration capables d’invoquer à la volée les différents états de concentration qu’il a recensé. Ainsi, atteindre ces états de concentration, au nombre de six, n’est pas quelque chose de spontané. Il va donc falloir s’entrainer pour atteindre son plein potentiel de concentration. C’est là qu’intervient Foci ! Grâce à lui, à nous la capacité d’atteindre l’état de « flow« , ce pouvoir démiurgique durant lequel nos facultés de concentration et de créativité sont au firmament de leur potentiel sans limite. Et cela sans efforts, s’il vous plaît… Bref, on a hâte d’avoir un Foci entre les mains !

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies