Connect with us

Actualités

Fondateurs de startups en France : déménagez

« On m’avait dit que c’était impossible »

Il y a

le

startup
Ⓒ Crunchbase / TechCrunch

La Startup Nation, la French Tech, le French Impact, la France deuxième délégation de startups au CES de Las Vegas juste derrière les États-Unis… Vous pensiez que l’Hexagone était le cadre idéal pour lancer une startup ? Et bien selon une étude réalisée par nos confrères américains de Crunchbase, notre pays ne figure même pas parmi les 10 métropoles les plus propices au succès des jeunes entreprises.

Par « succès« , comprenez « levée de fonds » à 9 chiffres minimum. Selon ce même classement -et vous ne pourrez pas avoir l’air étonné- c’est bel et bien l’aire urbaine de la Baie de San Francisco qui remporte haut et fort le titre de capitale mondiale des gros tickets.

Dans quelle ville installer sa startup ?

Si vous souhaitez faire partie des quelques privilégiés qui lèvent des centaines de millions de dollars pour financer le développement de leur nouvelle licorne et ainsi vous mesurer à Katerra (865 millions récoltés auprès de SoftBank) ou aux trottinettes de Lime qui créent la polémique, il va falloir mettre la main au portefeuille.

> Lire aussi :  Entrepreneurs : 5 conseils pour améliorer votre personal branding

Car un billet d’avion vers Pékin ou Shanghai, c’est une histoire à plusieurs centaines d’euros. Une somme ridicule comparée au montant des levées effectuées dans ces deux villes, trônant en haut du classement, juste derrière SF, et loin devant la première ville européenne : Londres.

Pas de panique, la France a aussi des atouts

Si le dépaysement ne vous enchante pas, sachez que vous n’êtes pas obligé de suivre l’exemple d’Amazon en la matière. En effet, la France est elle aussi un terrain propice à la réussite, même si les investisseurs y sont un peu frileux et qu’il faut souvent aller faire un tour outre-Atlantique pour rentrer dans le Billion Dollar Club, comme l’explique si bien Jean-Baptiste Rudelle dans son best-seller.

Plus précisément, je dirais que notre économie est une aubaine pour tous les jeunes fondateurs de startups early-stage, notamment grâce à des solutions comme la Bourse French Tech, le Réseau Entreprendre ou l’ACCRE. Comme BlaBlaCar, faites-nous rêver avec la prochaine success-story française !

> Lire aussi :  Entrepreneurs : 5 conseils pour améliorer votre personal branding

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests