Suivez-nous

Applications

Fréquemment critiqué, Apple va être plus flexible concernant le règlement de l’App Store

Apple va mettre en place un mécanisme qui permettra aux développeurs de contester les règles de l’App Store.

Il y a

  

le

 

Par

iPhone 11 Pro Max Face
© Presse-citron.net

Apple a toujours imposé un règlement strict sur l’App Store. Mais depuis l’année dernière, la firme de Cupertino a décidé de mise davantage sur les services. Et de ce fait, celle-ci est parfois suspectée de vouloir utiliser le règlement de l’App Store pour avantager ses propres services, au détriment de ceux qui sont proposés par les développeurs tiers. Par exemple, Spotify a déposé une plainte auprès de la Commission Européenne car le géant du streaming estime qu’Apple désavantage son application via la « taxe » de 30 %, alors que la firme de Cupertino propose également Apple Music.

Et plus récemment, la Commission Européenne a ouvert deux nouvelles enquêtes, sur l’App Store et Apple Pay, suite à une plainte déposée par Kobo, la filiale spécialisée dans les e-books de Rakuten, qui dénonce également la « taxe Apple » 30 %. Pour rappel, il s’agit d’une commission que la firme prélève pour les transactions (comme l’achat d’un abonnement ou d’un livre numérique) via le système de paiement intégré à l’App Store.

Epic Games et Match Group rejoignent les rangs des entreprises contre la « taxe Apple »

Un geste de la part d’Apple ?

Lors de la conférence WWDC, Apple n’a pas changé les règles du jeu, mais propose aux développeurs un nouveau fonctionnement de l’App Store qui devrait permettre plus de flexibilité. « […] deux changements sont à venir pour le processus d’examen des applications et seront mis en œuvre cet été », lit-on dans un communiqué d’Apple. « Premièrement, les développeurs n’auront pas seulement la possibilité de faire appel aux décisions sur la violation de l’une des directives des révisions de l’App Store, mais ils auront aussi un mécanisme qui permettra de contester la ligne directrice elle-même. Deuxièmement, pour les applications qui sont déjà sur l’App Store, les corrections de bogues ne seront plus retardées en cas de violation des directives, à l’exception de celles liées à des problèmes juridiques. Les développeurs pourront à la place aborder le problème dans leur prochaine soumission. »

En d’autres termes, si une app est bloquée par Apple, son développeur pourra contester cette décision, ou même contester les règles de l’App Store. Maintenant, il reste à savoir quels sont les impacts que ces nouveaux mécanismes auront réellement sur l’écosystème d’Apple, et si ceux-ci réduiront les suspicions.

Sinon, pour rappel, Apple a récemment publié une étude indiquant que l’App Store aurait aidé les développeurs à générer plus de 519 milliards de dollars en 2019.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests