Suivez-nous

Séries

Game of Thrones S08E04 : un épisode riche en rebondissements

Retour sur un épisode 4 de Game of Thrones plein de rebondissements

Il y a

le

Game of Thrones © HBO

Bonjour à tous et bienvenue pour cette analyse et cet avis sur l’épisode 4 de la saison 8 de Game of Thrones. Si vous n’aimez pas les théories, rassurez-vous, elles seront réunies avec la vidéo d’analyse du teaser de l’épisode 5, vidéo qui sortira mercredi.

Il ne reste maintenant plus que deux épisodes pour terminer Game of Thrones, c’est très peu, mais j’ai envie de vous remonter le moral. Sur son blog, qui s’appelle Not a Blog, GRR Martin a confirmé que trois séries dans le même univers sont en cours de développement. La plus avancée reste celle qui se déroule à l’époque de la longue nuit, mais d’autres avancent en écriture et pourraient avec un lien avec l’histoire des Targaryen.

Je couvrirai évidemment ces séries, mais aussi The Witcher, la série Seigneur des Anneaux d’Amazon et bien d’autres merveilles, alors abonnez-vous pour ne rien rater de l’après Game of Thrones ! De toute façon, si vous ne le faites pas, je vous abandonnerai à Tormund.

S’abonner à Captain Popcorn

Que s’est-il passé dans l’épisode de Game of Thrones S08E04 ?

Dès l’animation du générique, on observe que Winterfell est un peu abimé avec quelques rouages en pagaille dans la salle de la cheminée.

Et le scorpion visant la tête de Balerion la terreur qui nous tease depuis le début de la saison dans les profondeurs du Donjon Rouge a frappé fort dans cet épisode 4.

Pourquoi ce titre toutefois, The Last of The Starks ? Bien sûr, c’est ainsi qu’Arya désigne le groupe réuni au bois sacré. Jon, Sansa, Bran et elle-même sont les derniers Starks, enfin plus ou moins.

En y réfléchissant la dernière Stark susceptible de prétendre à Winterfell, c’est évidemment Sansa. Elle pourrait même prétendre au trône, pas par légitimité, mais avec les soutiens qu’elle pourrait réunir, mais c’est une autre histoire.

Comme Bran l’avait déjà dit auparavant, l’épisode souligne qu’il ne veut rien. Il vit dans le passé et n’est pas du tout destiné à régner sur le Nord.

Arya reste fidèle à l’image de son futur qu’elle confiait à son père dans la première saison, devenir une lady, ça ne lui correspond pas, tout comme Nyméria n’était pas faite pour rester un animal de compagnie.

Ce qui ne laisse que Jon et Sansa, or Jon, par les lois du Royaume, est un Targaryen et non un Stark. Un secret gardé toute une vie par Ned et révélé en moins de 24 heures par Sansa.

Nécessité fait loi, je présume, mais je vais y revenir.

Les bûchers funéraires pour faire les adieux

L’épisode s’ouvre sur les bûchers funéraires de ceux qui ont donné leur vie pour sauver le monde, les boucliers des royaumes des hommes comme le dit Jon en étendant ainsi le serment de la garde de nuit à tous, à titre posthume et en appelant à la postérité de ces héros.

Les adieux sont déchirants, notamment ceux de Daenerys à Ser Jorah. Je ne sais pas ce qu’elle lui murmure, mais quelque chose de très doux à n’en pas douter.

Sansa ne laisse aucun doute sur le fait que Theon était un Stark lui aussi, élevé avec eux et mort pour eux.

Et peut-être que Jon pourrait enfin trouver une forme d’exemple dans le caractère parfois tranchant de Lyanna Mormont.

Jon a déjà su faire des choix terriblement difficiles par le passé, mais dans cet épisode, son indécision reste très problématique.

Le banquet et la fête

J’ai particulièrement apprécié la longue scène du banquet pour la justesse des interactions entre certains personnages.

Tout au long du repas, les réactions de Sandor Clegane m’ont fait sourire, rien que le fait qu’il soit le seul à continuer à manger quand tous les autres célèbrent Gendry. Il est comme un papa en rogne de savoir que sa fille à un petit ami.

Je pensais que la légitimation de Gendry viendrait de Jon, mais Daenerys le fait avec une grande habileté politique, espérant s’assurer le soutien d’une lignée puissante et de l’une des sept couronnes.

On remarque que seule Sansa semble à la fois comprendre et surtout s’inquiéter de cette manœuvre et laisse deviner à Tyrion ce qu’elle en pense, ce qui est une forme de marque de confiance alors qu’il reste la main de la reine.

On avait déjà vu en première saison, avec Shae, le jeu à boire proposé par Tyrion, chaque vérité devinée sur l’autre lui impose une gorgée.

On retrouve enfin un peu du Tyrion qu’on connaît et le tout est agrémenté des expressions toujours aussi fabuleuses de Podrick, excellente interprétation là encore.

Comme en première saison, le jeu se termine par une scène de sexe, mais pas celle que Tormund aurait souhaitée.

Jaime et Brienne

Je ne pensais pas forcément que Jaime et Brienne s’aimeraient de cette façon, mais après tout, une telle tension amoureuse a bien le droit de s’exprimer après autant de saisons. On remarque que c’est le choix de Brienne quand elle s’occupe des vêtements.

Revenons à Tormund qui permet d’incarner la dévotion du nord au sens large envers Jon. Homme ressuscité et chevaucheur de dragon, seul un fou ou un roi pourrait en faire autant. Voilà largement de quoi renvoyer Daenerys aux implications de la révélation de Jon sur ses origines.

C’est aussi le moment où la production a laissé un gobelet Starbucks sur la table. C’est carrément bizarre, mais bon, je crois plus à une erreur qu’à un grand complot marketing.

Mon moment préféré de cette longue séquence reste le dialogue qui arrive enfin entre Sansa et Sandor. J’avais presque arrêté de l’espérer et paf, voilà le petit oiseau et le bouffeur de poulet face à face.

Évidemment, Sansa aurait dû suivre Sandor quand il a fui la bataille de la Néra, mais ce qu’elle a traversé a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.

Ok admettons, mais bon, ne pas être torturée et violée par Ramsay, ça aurait été pas mal non plus.

J’ai souri avec Sandor quand Sansa raconte avoir donné Ramsay en pâture à ses limiers, hounds en VO, comme le surnom de Sandor, notamment du fait des chiens des armoiries de la maison Clegane.

Du coup entre les deux beaux gosses Tyrion et Sandor, le cœur de Sansa balancerait-il ? Pour moi, c’était surtout là une marque de tendresse fort bienvenue et un potentiel adieu entre ces personnages.

Gendry en nouveau Ser Jorah ?

Ser Jorah nous a quittés, mais la friendzone a encore de beaux jours devant elle grâce à Gendry qui file demander Arya en mariage et lui proposer la vie qu’elle a toujours refusée.

Bien joué Gendry. Y a-t-il un avenir pour ces deux-là ? Je ne pense pas, mais c’est une question à aborder peut-être dans les théories.

À ce sujet, n’hésitez pas à laisser vos meilleures questions en commentaire sous la vidéo et sur Twitter. Pensez à soutenir vos questions préférées plutôt que de poser la même dans des tas de commentaires différents, tout seul, c’est impossible pour moi d’en lire des milliers.

Dans la scène entre Jon et Daenerys, on passe en plein drame Shakespearien alors que l’amour entre ces deux êtres se fait méchamment balayer par une fatalité taquine et d’autres passions prenant le dessus, notamment celle du pouvoir.

Attiré par Daenerys, Jon se souvient de leur lien familial et l’effet tue-l’amour est immédiat. Quant à elle, son obsession de lui faire garder le secret à tout prix trahit celle qu’elle nourrit pour le trône de fer.

Elle est convaincue de sa destinée alors que Jon n’a jamais voulu croire à la sienne, voilà le point ultime qui ferait sans doute de Jon un meilleur monarque que Daenerys.

Le doute, la conscience du poids écrasant du pouvoir et la volonté de rassembler.

Voilà ce qui caractérise Jon, mais sans oublier une forme de naïveté qui en devient gênante.

Encore une fois, il croit qu’il est possible de concilier l’inconciliable. Il renouvelle son serment d’allégeance à Daenerys, mais il refuse de garder le secret auprès de sa famille alors que Daenerys, elle, devine parfaitement les conséquences de sa révélation à ses sœurs.

Ceci dit, on peut évidemment comprendre Jon tout comme on peut comprendre Daenerys en faisant un petit effort. Après tout, elle supplie Jon de ne rien dire pour éviter la catastrophe, mais il n’écoute pas.

J’ai failli oublier de mentionner Davos, mais il n’y a presque rien à en dire, quoique. Il explique la fin de Mélissandre à Tyrion et s’interroge sur le Seigneur de Lumière. Où est-il maintenant ?

Sans doute disparu avec tout le reste des intrigues occultes de la série avec l’épisode 3 mon pauvre Chevalier Oignon.

Un conseil de guerre restreint se tient dans la bibliothèque de Winterfell et on apprend au passage qu’il y a un nouveau prince à Dorne et qu’il apporte son soutien à Daenerys.

Verra-t-on les forces de Dorne rappliquer ? Je ne pense pas, mais on pourra en reparler dans la vidéo de mercredi.

La mère des dragons veut prendre la capitale, mais le rapport ne force est loin d’être aussi favorable qu’auparavant. Tyrion plaide pour un blocus qui amènerait un soulèvement populaire, proposition soutenue par Jon.

Sansa conseille de laisser les troupes se reposer, clairement une manœuvre pour temporiser et laisser la reconnaissance envers Daenerys s’essouffler suffisamment pour que la participation du Nord à la guerre soit remise en cause.

Là encore, on peut facilement comprendre la colère de la Khaleesi sans Khalassar : elle est venue au nord au prix de grands sacrifices et un soutien réciproque semble la moindre des choses.
Daenerys annonce qu’il est temps de libérer les 7 royaumes de la peur et de la cruauté et Sansa ne semble pas convaincue.

Il est essentiel de comprendre que jusque-là, le plan n’est donc toujours pas d’attaquer directement la capitale, mais de lancer une guerre d’attrition.

Les aveux au bois sacré

Dans la scène du bois sacré, Arya reconnaît que le Nord avait besoin de Daenerys et que Jon a fait le bon choix, mais elle enchaîne en disant qu’elle ne lui fait pas confiance, qu’elle ne la connaîtra jamais, car elle ne fait pas partie de la famille.

Et ça, c’est sans doute un des trucs les plus bornés et les plus xénophobes jamais entendus dans la série.

La xénophobie c’est la peur, le rejet et la méfiance de l’étranger et c’est exactement ce que défend Arya, le repli sur soi.

Comment peut-on placer de telles idées chez Arya alors que c’est celle qui a fait l’expérience du plus grand nombre de cultures différentes parmi les Stark ?

La méfiance d’Arya ne s’appuie sur rien de concret, une intuition peut-être, mais cela n’est jamais montré par la série.

Quant à la décision de laisser la révélation hors caméra, je ne suis pas fan du procédé, mais bon, pourquoi pas, c’est un choix de mise en scène.

Quoi qu’il en soit, Sansa ne respectera pas sa promesse, évidemment, pas avec le potentiel que porte une telle information. Elle dit ne pas vouloir que Jon parte guerroyer au sud, mais en révélant son secret, elle le met sans doute bien plus en danger encore.

J’apprécie que Tyrion ne retourne pas sa veste pour un oui ou pour un non et tente de son côté de convaincre Sansa qu’il serait préférable de nouer une bonne entente avec Daenerys.

En réfléchissant un peu, l’approche très frontale de Sansa envers Daenerys, c’est tout le contraire des enseignements qu’elle aurait pu conserver de Littlefinger. Bonjour la subtilité.

Quoi qu’il en soit, la bombe est lâchée et Sansa devine sans doute les conséquences dans le camp de Daenerys.

Pour une raison logique qui m’échappe mais arrange bien les scénaristes, Tyrion et Jaime sont soudainement dans une auberge plutôt qu’à Winterfell. Après quelques vannes salaces, nous avons droit à une démonstration de négociation à la Bronn.

Personnellement, j’ai tendance à croire que Bronn bluffait et qu’il n’aurait tué aucun des deux de sang-froid, mais avec lui, on ne peut jamais être sûr. Il obtient donc Hautjardin à la place de Vivesaigues.

Ceci dit, comme il le dit lui-même pour Cersei, encore faut-il que Jaime ou Tyrion soit en vie après tout ça pour honorer une telle promesse et avec suffisamment de pouvoir pour le faire.

Le clin d’œil le plus amusant vient de la définition très brutale des maisons nobles par Bronn et, comme souvent, il a parfaitement raison. C’est bel et bien un scélérat qui a fondé la maison Lannister, un certain Lann le Rusé, qui aurait pris Casterly Rock à la famille Casterly à l’époque de l’âge des héros.

Je verrais bien Jamie Campbell Bower ou Josh Whitehouse dans un rôle comme celui de Lann dans la série dérivée dont le tournage devrait débuter cette année.

Parmi les meilleures scènes de l’épisode pour moi, on a Arya qui rejoint Sandor sur la route vers King’s Landing. Chacun a des comptes à régler. Ils sont incapables de laisser de côté leur passé et leurs promesses de vengeance. Si Sandor est à nouveau blessé, Arya blague en lui disant qu’elle le laissera encore une fois mourir.

On se demande bien pourquoi Arya n’a pas proposé directement à Jon et Daenerys de supprimer Cersei pour éviter une guerre, mais bon, c’est bien dans l’esprit du personnage de faire ses magouilles dans son coin apparemment.

Quant au déroulement, on pourra évidemment en discuter dans la vidéo théorie et aussi en fonction de vos questions.

L’épisode enchaîne les séquences d’adieux pour Jon. Avec Tormund d’abord puisque les sauvageons rejoignent le nord du mur, avec Fantôme au passage puisque Jon estime que son loup y sera plus heureux et enfin avec Sam et Gilly.

Évidemment on remarque que Fantôme n’est pas ressorti totalement indemne de la bataille, mais ce sont nos cœurs qui sont meurtris quand Jon n’a même pas une dernière caresse pour lui.

Alors oui, je sais bien que les Stark ont dans les livres un lien télépathique avec leurs loups, mais bon, sachant ce qu’en a fait la série, à savoir rien, sauf pour Bran, c’est un peu fort de se reposer là-dessus pour expliquer la froideur de cet adieu, même si le nord conviendra très bien au loup à n’en pas douter.

Gilly est donc enceinte, sans doute le seul développement que les scénaristes ont pu imaginer pour elle, après tout, pas évident de la développer. Quant à Sam, on s’interroge, son rôle dans cette saison se limite-t-il au final, tout comme Bran, à révéler à Jon ses origines et à douter de la capacité de Daenerys à être Reine ?

C’est possible qu’on ne revoie Sam qu’en toute fin de saison, mais il est dommage que les fameux livres interdits récupérés à la Citadelle n’aient finalement servi à rien du doute.

Quoi qu’il en soit, un tel plan des proches de Jon réunis en adieux ne peut que laisser planer la crainte sur son destin, et c’est évidemment volontaire. Funeste présage ou manipulation astucieuse des spectateurs, nous serons vite fixés.

Tout s’accélère dans la seconde partie de l’épisode et moi aussi je vais passer la seconde.

Tyrion et Varys se questionnent sur Daenerys

Première scène de discussion entre Tyrion et Varys, et c’est clairement ce dernier qui émet les doutes les plus durs quant à l’état d’esprit de Daenerys et sa capacité à faire une bonne reine. De mon point de vue, à ce moment du récit, c’est assez inexplicable.

Varys sert Daenerys depuis plusieurs saisons, il a déjà soutenu des souverains qui ont commis des atrocités et soudain il s’inquiète parce que Daenerys reste focalisée sur l’objectif qui était déjà le sien depuis des années ?

Un revirement qui ne fait aucun sens sachant qu’à ce moment précis, Daenerys n’a pas du tout l’intention de détruire la capitale.

Quoi qu’il en soit, c’est en vue de Dragonstone que les navires de Daenerys et ses dragons tombent dans une embuscade tendue par Euron et sa terrible flotte équipée de scorpion.

On va évacuer un point, oui évidemment, Daenerys aurait dû voir la flotte de Euron très longtemps à l’avance, c’est tout l’avantage d’être dans les airs, mais bon, c’est comme ça, comme ils l’ont démontré avec l’épisode 3, les showrunners se foutent totalement du réalisme en termes de stratégie militaire.

La réaction de Daenerys consiste à foncer droit sur les tirs pour cramer les navires alors qu’il suffirait de les attaquer directement par la poupe, à l’arrière, pour rendre les scorpions totalement inopérants avec la voilure et la structure arrière des bateaux qui bloqueraient leur ligne de tir.

Puisque Drogon semble bien plus dur à toucher que Rhaegal, c’est sur la flotte de Daenerys que Euron se déchaîne. Il était déjà le méchant le plus caricatural de la série, il devient aussi le plus efficace, bien plus que le Roi de la Nuit.

Avec une belle scène d’action pour Tyrion et une pseudo-mort à laquelle personne ne croit, on a enfin la certitude que Varys n’est pas une sirène ! Cherchez pas, c’est juste un clin d’œil à vieille théorie farfelue qui traîne depuis longtemps sur le net.

Plutôt que de presser son avantage, Euron décide de se barrer avec une seule prisonnière, ça tombe bien, c’est Missandei. Comme quoi les canots de sauvetage, hein, grosse connerie, merci Ver Gris.

Pendant ce temps à Port-Réal et comme je l’avais deviné dans mon analyse du teaser de l’épisode, Cersei fait entrer la populace pour s’en servir comme d’un bouclier humain. Utiliser les gens, c’est évidemment ce que Cersei fait aussi avec Euron en lui promettant monts et merveilles et le règne à venir d’un enfant qui n’est pas du tout le sien.

D’ailleurs, Cersei est-elle seulement enceinte ? Voilà une bonne question pour les théories.

Comment Cersei et Euron savent-ils que Missandei est importante pour Daenerys, sans doute grâce aux petits oiseaux de Qyburn, mais une scène pour nous le montrer aurait été bienvenu.

A Dragonstone, Varys estime qu’une attaque directe sur la capitale serait une erreur car il craint le nombre écrasant de victimes innocentes. Malheureusement, Daenerys se voit comme celle qui abat les tyrans du monde, quel qu’en soit le prix. Effectivement, les méchants ne se considèrent jamais eux-mêmes comme ayant le mauvais rôle et pourtant, voilà bien un discours de tyran convaincu de suivre sa destinée.

Tyrion et Varys se questionnent (encore) sur Daenerys

Voilà exactement la situation que Varys craignait et cette fois au moins, il a une raison plus valable de remettre en question les décisions de Daenerys. Il va loin puisqu’il envisage ouvertement la trahison et potentiellement de mettre Daenerys de côté par tous les moyens afin de laisser la place à Jon. De l’aveu muet de Tyrion, Jon ferait sans doute un meilleur monarque.

On se souvient pourtant de la terrible mise en garde de Daenerys à Varys en saison 7, ce qui laisse supposer encore bien des tragédies à venir.

C’est ainsi que la série file donc vers une confrontation entre Jon et Daenerys, mais reste encore à régler le cas de Cersei.

Les adieux de Brienne et Jaime

Justement, en apprenant ce que Sansa suppose comme la mort imminente de Cersei alors que Daenerys va certainement lancer l’assaut sur la capitale, Jaime décide d’abandonner Brienne et de retrouver sa jumelle.

Dans le discours de Jaime, certains voient une façon pour lui de blesser Brienne pour s’assurer qu’elle ne le suive pas alors qu’il part, décidé à tuer Cersei lui-même, mais je suis loin d’être convaincu.

Game of thrones brienne jaime

Il me semble qu’il craint véritablement la mort de Cersei qu’il aime depuis toujours et je pense que ce n’est que sur place qu’il réagira au comportement de celle-ci.

En attendant, la scène est terrible pour Brienne et on aurait tous voulu que Jaime ne fasse pas un tel choix, avec des mots aussi durs.

Game of thrones brienne

Du coup, je m’interroge sur le rôle de Brienne en cette fin de saison alors qu’elle a prêté serment à Sansa. Vont-elles approcher de la capitale avant la fin de la guerre ?

L’arrivée devant Cersei

Dans la dernière séquence de l’épisode, la tentative de Tyrion auprès de sa sœur est sincère, encore une fois, il tente de parler au cœur de Cersei, mais en vain. Ce qui amène à s’interroger à nouveau sur le cas de Cersei.

Game of thrones mains du roi

Est-elle vraiment enceinte et Euron va-t-il comprendre qu’il est anormal que Tyrion sache que Cersei est enceinte si l’enfant est de lui ?

game-of-throGame of thrones bataille port real

Cersei fait un usage très vicieux et malin de son avantage. Elle fait exécuter Missandei, ce qui ne fait qu’alimenter la rage meurtrière de Daenerys et sert parfaitement son plan.

Game of thrones missandei mort

Même pour le dernier mot de Missandei, Cersei n’aurait pas pu rêver mieux. Reste maintenant à survivre à la fureur du Drogon.

On peut aussi se demander pourquoi les scorpions installés sur les tours ne massacrent pas directement Daenerys et ses troupes, mais bon, je vous en laisse juge.

Game of thrones bataille port real chateau

Quoi qu’il en soit, Game of Thrones semble donc destinée à se terminer sur le jeu des trônes et son lot d’alliance, de trahisons et de tragédies. Les marcheurs sont oubliés pour de bon, seuls les enjeux politiques mesquins restent, mais après tout, c’est aussi cela qui fait le sel de la série.

Game of thrones daenerys colere

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

13 Commentaires

13 Commentaires

  1. Spikexll

    6 mai 2019 at 21 h 55 min

    Missandei avait une chance de mourir en heroine elle se savait condamnée elle aurai pu se « détourester » en embarquant Cersei

  2. Cydjy

    6 mai 2019 at 22 h 45 min

    Jaime a certainement de l’amour pour Brienne avec un profond respect mais Cersei est sa soeur jumelle, son amour viscéral et surtout elle lui a annoncé sa nouvelle grossesse avant son départ pour le Nord ! Il ne peut pas rester à Winterfell sans essayer de la (les) sauver. Alors il fait ce qu il pense être le mieux pour que Brienne efface l image positive qu elle a de lui…

  3. Praised-be

    6 mai 2019 at 22 h 50 min

    Je vous trouve bien clément avec un scénario qui ne s’embarrasse plus de cohérence, massacrant au passage d’excellents personnages, au premier rang desquels Daenerys, Jaime et Jon.

  4. Greg

    6 mai 2019 at 23 h 15 min

    La mort de Tyrion aurait donné du piment à cet épisode fade tant il est cousu de fil blanc. Depuis plusieurs épisodes voire saisons les personnages principaux survivent miraculeusement, à l’opposé de ce qui était la force de la série à ses débuts : pouvoir éliminer des personnages forts quand il le faut. Là on voit malheureusement la main de la production et des équipes marketing qui ont apparemment forcé les scénaristes à protéger les chouchous des spectateurs.
    C’est du gâchis 🙁

  5. Nesse

    6 mai 2019 at 23 h 50 min

    2 dragons et incapable de brûler un bateau, alors que dans la saison précédente ils y arrivaient.
    Un épisode avec plein d incohérence(capture de Missandei Jon fait la route à cheval et le reste de la troupe en bateau)
    Reste un atout dans la manche de Dany,prendre en otage Jamie le point faible de Cercei.
    Pour Varys je pense qu il trahira ou ne soutiendra plus Dany sa lui coûtera un Dracarys.
    Pour Tyrion (un mauvais main du roi) qu elle perte de temps à pourparlers avec Cercei.
    Triste pour Dany qui sombre dans la folie.
    Rip Missandei

  6. Zeb

    7 mai 2019 at 9 h 18 min

    Cersei a rencontre Missandei lors de l’entrevue à l’arène des dragons. Elle se tenait à côté de la reine preuve de son importance.

    Pour moi le meilleur épisode de la saison pour l’instant. Il est bourré d’incohérence mais par rapport aux autres il a le mérite de respecter un peu plus les personnages. Arya, Clegane, Varys, Tyrion, etc… On les retrouve plus juste dans leur rôle.

    Niveau incohérence : l’auberge où Bronn débarque, la mort débile de Rhaegal, la teleportation des soldats (ils échouent à Peyredragon, avec leur flotte détruite mais peuvent aller ensuite sur port réal), Euron qui ne finit pas le job alors qu’il a largement la supériorité (pourquoi ne pas tuer ceux qui nagent après avoir vu leur bateau coulé), Missandei moins rapide en canot qu’à la nage, le traitement de Fantôme …. Et j’en oublie sûrement.

  7. Olivier

    7 mai 2019 at 10 h 46 min

    Je vais essayer de me convaincre qu’il n’y a jamais eu de saison 8, tant celle-ci est décevante. Aucune cohérence, sens de la stratégie militaire proche de celle d’un escargot adulte (et encore,…les éclaireurs ça se fait en général…les manoeuvres de contournement aussi). Que dire des personnages qui apparaissent subitement dans des endroits, déjouant la vigilance des gardes et soldats(à virer, apparemment ils ne valent pas grande chose), auraient-ils volé la cape de Harry P? La saison 7 m’avait laissé sur ma fin…ben c’est toujours le cas en fait?! Elle sort quand la vraie saison 8??

  8. Zizou

    7 mai 2019 at 11 h 25 min

    Le personnage de tyrion me déçoit d’épisode en épisode .
    Ou est passé sa malice ?
    Il propose sa stratégie à daenerys elle ne l’écoute pas ! Il demande à sansa de faire confiance à daenerys elle ne l’écoute pas ! Il dit à varys ne rester loyal il ne l’écoute pas ! Sans parler de sa tentative de convaincre cersei d’être clémente qui etait prévisible et qui me conforte sur le fait que cersei n’est pas enceinte.
    Et quand Bronn le menace de le tuer parce que cersei lui a promis vivesaigues il lui offre hautjardins pour contre rien du tout ? Il n’arrive même pas à le convaincre de se batte de son côté ce qui serai un avantage non négligeable.

    Du coupe bronn reste tranquille de son côté et si cersei gagne il a vivesaigues si daenerys gagne il a hautjardins sans bouger le petit doigt ?

  9. Rob

    7 mai 2019 at 14 h 24 min

    Il est probable que Sansa ai avoué à Tyrion le secret de Jon mais pas certain. Au début de la saison Tyrion demande à Brann de lui dire tout ce qu’il sait (les deux scènes étant hors caméra).
    On ne peut donc pas conclure que Sansa ai devoilé le secret de Jon.

    • Zizou

      7 mai 2019 at 16 h 07 min

      Oui mais tyrion précise a varys qu’ils sont 8 à savoir. Et seul Sansa a pu lui donner cette information

    • Zizou

      7 mai 2019 at 16 h 09 min

      Oui mais Tyrion précise à Varys qu’ils sont 8 à savoir (brann Sam jon daenerys ayra sansa tyrion et varys). Et seul Sansa peut lui avoir donner cette précision.

  10. Laurent66

    7 mai 2019 at 15 h 14 min

    Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec The Walking Dead. Des fins de séries complètement pourries et gâchées. Lamentable.

  11. Manue

    8 mai 2019 at 9 h 03 min

    Pour Varys et son soutien rapide on pense à l’Aegon du livre, sans doute créé par Varys, mais dans la série ce n’est pas cohérent ce revirement d’autant plus que Jon est un piètre politique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests