Suivez-nous

Internet

Google a une mauvaise nouvelle pour la presse

Sur Google Actualité, il était possible de récupérer notre abonnement à un magazine pour pouvoir en profiter d’une version numérique. Cela sera bientôt terminé.

Il y a

  

le

 
Google News
© Presse-citron.net

Google fait partie des principaux relais de l’actualité, que ce soit pour les médias en ligne ou les magazines au format numérique. Depuis 2012, un nouveau service baptisé « Play Magazine » permettait de récupérer un abonnement papier disponible également au format numérique, voire de souscrire directement à un abonnement via cette plateforme.

Le service avait par la suite évolué sous le nom de « Play Kiosque », avant de se voir intégré à l’application « Google Actualités », également disponible sur le web. Dans sa rubrique « Aide », Google décrit son service comme une plateforme permettant « si vous êtes déjà abonné à la version papier d’un magazine ou d’un journal [de pouvoir bénéficier] d’un abonnement numérique gratuit à cette publication ». Google Actualités permettait également de souscrire à ces abonnements digitaux directement via son kiosque.

google actualites abonnements

© Google Actualités

Google ne proposera plus des abonnements aux magazines

Depuis quelques jours, Google a envoyé des e-mails aux abonnés de son service Google Actualités, écrivaient nos confrères d’Android Police. Selon leurs sources, Google prévenait de la fermeture de son service d’abonnements à des magazines dans leur format digital.

Dans ses courriels, le géant du numérique informait qu’il n’est plus possible de souscrire à de nouveaux abonnements, ni de renouveler ceux auxquels nous avions déjà souscrit. Si vous aviez payé pour un abonnement ces derniers jours, Google vous remboursera dans les 30 jours.

Contrairement à Google, Facebook serait prêt à payer le contenu des médias

Pour l’heure, aucun contact chez Google n’a répondu aux sollicitations d’Android Police, ni celles de CNET. La firme de Mountain View laisse ainsi un vide derrière elle pour les éditeurs, qui devront se satisfaire de la plateforme de la firme à la pomme, baptisée Apple News, et qui devrait bientôt fusionner en une plateforme regroupant musiques, séries, jeux vidéos.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. D2p78

    4 janvier 2020 at 21 h 14 min

    La presse s’est insurgée lorsque Google a refusé de payer à leur demande. Retour de bâton et maintenant la presse est grande perdante, même pas capable de s’organiser un kiosque
    Misérabilisme français

    • futurgaché

      5 janvier 2020 at 23 h 07 min

      Ce fut le bouleau de Presstalis avec son appli Zeens, qui prélevait de mémoire 60% de la valeur du magazine, en format papier pressta prend 80% du prix. Ce qui fait que lesdits éditeur travaillent pour récupérer 40 à 20% du truc haha la loose
      Mais ils ont fermé unilatéralement l’appli, néanmoins elle existe toujours à l’abandon sur google play et apple, les gens font encore des comms de colère que l’appli ne marche pas mdr ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests