Google pousse l’internet mobile avec GoMo

Google vient de publier GoMo, un nouveau site qui sensibilise ceux qui veulent faire des affaires sur internet à l’importance de réaliser sans tarder leur site mobile.

On sait que l’internet mobile est l’avenir du web, et Google le sait peut-être encore un peu plus que d’autres, puisqu’une bonne partie de ses revenus proviendra à terme des publicités qui s’afficheront sur nos petits écrans de poche.

Quoi de plus naturel alors que d’évangéliser sur la question, en incitant les éditeurs de sites, et notamment les PME ayant déjà un site en version « bureau » à passer au mobile en proposant une version adaptée de leur site, afin de fidéliser ou gagner des clients (ou ne pas en perdre).

Afin d’appuyer sa démarche, Google vient de publier un nouveau site répondant au doux nom de GoMo (pour Go Mobile[1]), qui sensibilise ceux qui veulent faire des affaires sur internet à l’importance de réaliser sans tarder leur site mobile. Le site, tout en pédagogie, fournit de nombreuses indications sur les avantages à avoir une version mobile de son site, notamment quand on est commerçant avec pignon sur rue et que la géolocalisation devient un enjeu crucial.

Un outil de test de site est également mis à disposition : vous saisissez l’url de votre site « bureau » et vous voyez comment il s’affiche sur l’écran d’un smartphone de type Android. Jusque-là, rien de très révolutionnaire, mais là ou cela devient intéressant c’est que si vous prenez le temps de répondre à quelques questions, un audit plus complet vous est fourni au format PDF, le « Gomometer Report », avec de nombreuses recommandations sur les optimisations possibles.

D’autre part, si vous voulez passer votre site au mobile, une sélection de prestataires spécialisés vous est proposée en fonction des critères que vous voudrez bien renseigner (prix, délai…).

Une initiative intéressante, dont on peut regretter que pour le moment elle ne soit qu’en anglais et ne semble donc concerner que le marché américain. Il conviendra de vérifier dans quelque temps si une version de GoMo a fait son apparition.

[1] à ne pas confondre avec l’illustre Dugomo

(source)


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. Pingback: Google pousse l'internet mobile avec GoMo | Médias, télévision et nouvelles technologies | Scoop.it

  2. Pingback: Google pousse l'internet mobile avec GoMo | M-Marketing | Scoop.it

  3. Oui, bonne initiative mais qui existe déjà en France depuis plusieurs années, et en Français : http://www.wobile.fr

    Une fois de plus, je peste pour la nième fois car on ne parle que des initiatives prises par les grands groupes alors que nos PME françaises ont des produits équivalents, souvent depuis plus longtemps, et on n’en parle jamais !

  4. Il me sebmlait bien que wobile faisait plus ou moins la même chose. Cependant l’initiative est bonne et Google aurait beaucoup perdu je pense à ne pas proposer ce genre de service

  5. Pingback: Google pousse l’internet mobile avec GoMo | Adstrategy – Webmarketing Technologies – Mobile & Digital Marketing

  6. Pingback: Google pousse l’internet mobile avec GoMo | E-Business Expert

  7. Pingback: SOLOMO et coworking : quid du consultant autonome ? | Consultants autonomes

  8. Pingback: Outils, services, sites à (re)découvrir 2011 S44 | La Mare du Gof

  9. Pingback: Google pousse l'internet mobile avec GoMo | Local | Scoop.it

  10. Pingback: Google pousse l'internet mobile avec GoMo | Coupons Local | Scoop.it

  11. Pingback: Google pousse l’internet mobile avec GoMo |

  12. Cette initiative démontre la mise en place progressive de la stratégie mobile de google. En développant le nombre de pages web , elle accroit son business. En effet, Google a un busines model assez simple : plus il y a de pages web, plus elle gagne des $ avec son adsense et son adwords. Avec le web mobile -> encore plus de pages web = encore plus de pub adsense = plus de $$ pour google.

    De notre coté, nous n’avons pas attendu google pour proposer le web mobile à nos clients avec notre propre plateforme !

    christophe

Répondre