GPS et petits déplacements…

Après quelques expériences pour le moins hasardeuses, je me pose sérieusement la question des capacités d’un GPS en déplacements urbains (là ou pourtant il serait peut-être le plus utile). J’ai TomTom Navigator avec l’avant-dernière version du récepteur GPS, sortie en novembre 2004 (pas une antiquité, donc). Après 6 mois d’utilisation occasionnelle – je ne me

GPSAprès quelques expériences pour le moins hasardeuses, je me pose sérieusement la question des capacités d’un GPS en déplacements urbains (là ou pourtant il serait peut-être le plus utile). J’ai TomTom Navigator avec l’avant-dernière version du récepteur GPS, sortie en novembre 2004 (pas une antiquité, donc). Après 6 mois d’utilisation occasionnelle – je ne me déplace pas très souvent – je peux affirmer (sous réserve de ne pas être tombé sur un exemplaire défectueux) que le récepteur actuel n’est quand même une réussite. Je viens d’en faire encore l’expérience ce matin. Il a mis 20 minutes à trouver un satellite. J’habite dans le centre de Lyon (canyon urbain ?) et c’est à chaque fois le même problème. Il démarre en général entre 10 et 20 minutes après sa mise en route. Autant dire que pour des petits trajets urbains, c’est même pas la peine d’essayer. D’ailleurs je ne l’utilise plus. Je ne m’en sers que pour des déplacements supérieurs à 30 km et encore, après avoir regardé une carte pour la bonne direction à prendre pendant les 10 mns avant qu’il démarre.
D’ailleurs le scénario est à peu près chaque fois le même :
1- j’allume le GPS en sortant de chez moi pour essayer de gagner du temps sur son repérage de satellite
2- j’arrive dans ma voiture
3- je branche le GPS sur l’allume-cigare
4- je sors mon téléphone (Qtek s100)
5- j’allume le bluetooth
6- je le branche aussi sur l’allume-cigare (2 fils…)
7- je démarre car il y a déjà une queue d’automobilistes nerveux derrière qui veulent la place (la pression…)
8- je roule dix minutes avant que le GPS ne trouve enfin un satellite (donc en 10 minutes j’ai déjà eu dix fois le temps de prendre la mauvaise direction – quand je ne suis pas déjà arrivé à mon RV)
9- si j’en ai encore besoin, je dois donc maintenant planifier mon itinéraire sur le PDA, chose totalement impossible à faire en roulant.
10- donc je dois attendre de trouver un endroit pour stationner, si je suis sur l’autoroute, je dois attendre la prochaine aire de repos.
11- je peux enfin entrer ma destination.
Soit 11 opérations pour un malheureux déplacement, que du bonheur. J’ai connu plus simple.
Avec une bonne vieille carte Michelin ou un Mappy imprimé sur le web, je serais déjà arrivé et beaucoup plus détendu, en plus… Par conséquent je me pose vraiment la question de garder ou pas un GPS pour l’usage que j’en fais…


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. j aime la technologie du gps qui me parait fiable mais pour une de mes activitée passion l’ aéronautique elle a tué le romantisme de la navigation et je trouve cela dommage de même le gps permet

  2. Je te trouve (on peut se tutoyer ?) un peu dur avec ton GPS (Grande Patience Souhaitable ?) !
    Quelques petits trucs pour amliorer ça : les antennes GPS se fixent mieux (accrochent les satellites) à l’arrêt tant pis pour les dévoreurs de places de parking). D’autre part la version 5 de TomTom permet bien de définir un itinéraire offline, donc avant de partir…
    Ceci dit, l’intérêt du GPS ne me parait pas non plus certain en ville (surtout si c’est la notre !).

  3. On peut se tutoyer 😉
    Quand j’ai écrit ça il ya quelques mois j’étais vraiment énervé après mon Tomtom avant dernière version. D’ailleurs je l’ai vendu depuis et je n’ai plus de GPS pour le moment. Mais il semblerait effectivement que la nouvelle génération de récepteurs arrivée depuis soit bcp plus réactive. Maintenant je ne sais pas si je vais racheter un GPS à installer sur mon PDA, ou un boitier autonome de type Navigon ou Tomtom Go…

  4. BONJOUR
    J UTILISE SPV E200 AVEC TOMTOM 5
    AVEC GPS BT-330 IL TROUVE MON POINT GPS EN 30 SECONDES APRES 15 JOURS DE REGLAGE ET RECUPERATION DE DIVERS ASTUCES SUR LE WEB DONC JE PENSE QUE C EST SEULEMENT UN PROBLEME DE CONFIGURATION

  5. spidertiti on

    boujour a tous j’ai tomtom 5 mais je n’arrive pas a l’installer sur mon ipaq hp hx2400 quand je l’installe il y a rien dans les fichier.peut on m’aider merci

  6. Je pense que ton récepteur GPS doit se trouver derrière un pare-brise athermique qui affaiblit copieusement le signal des satellites. As-tu essayé d’accrocher les satellites à l’air libre, sans bouger ? Cela ne devrait pas mettre plus d’une minute, même avec l’ancienne génération de récepteur. Quand je suis en voiture, je mets le mien près de la vitre de la portière, voire j’ouvre la fenêtre et je tiens le récepteur de façon à ce que l’antenne ait une vue directe sur le ciel, et là, ça synchronise beaucoup mieux (mais faut pas avoir peur du ridicule!). Sinon, il a effectivement l’antenne extérieure à poser sur le toit, mais cela fait un fil de plus…
    Perso, je trouve ces gadgets bien utiles, surtout quand tu es perdu à l’étranger, à 23h, et que tu cherches un hôtel 🙂

  7. Tout les GPS que j’ai eu ont en effet eu des difficultés à me trouver dans la ville. C’est une horreur et un véritable problème je trouve… Même aujourd’hui les GPS ne sont pas hyper précis et c’est bien dommage je trouve…

Répondre