HTC fera des smartphones et de la réalité virtuelle même après son deal avec Google

Après son deal avec Google, HTC continuera de faire des smartphones ainsi que des casques de réalité virtuelle. Et Google et HTC seront d’avantage des collaborateurs que des concurrents.

Hier, Google et HTC ont officialisé un accord entre les deux entreprises. En échange d’un paiement de 1,1 milliards de dollars, Google peut recruter 2 000 employés de la firme taiwanaise (des employés qui ont travaillé sur la prochaine génération de smartphones Pixel) et utiliser certaines propriétés intellectuelles de HTC.

Grâce à cette main d’œuvre et sa collaboration avec HTC, Google pourra ainsi renforcer sa division hardware, créée en 2016, et être plus compétitif face aux géants du marché des smartphones, comme Samsung, Apple ou Huawei.

Cependant, en permettant à 2 000 de ses employés d’aller rejoindre l’équipe hardware de Google, HTC perd 19 % de sa main d’œuvre.

On se demandait comment cela va impacter sur les activités de HTC

D’après TechCrunch, HTC continuera de faire des smartphones (dont ceux de sa gamme supérieure « U ») ainsi que de la réalité virtuelle (HTC vend le casque HTC Vive), même après la finalisation de l’accord avec Google.

Les deux entreprises seront concurrentes, mais pour Rick Osterloh, le vice-président en charge du hardware chez Google, « il y a plus de place pour de la coopération que pour de la compétition » entre les deux parties. En effet, selon lui, Google et HTC opèrent dans des zones géographiques différentes.

En ce qui concerne la réalité virtuelle, HTC continuera aussi de développer des casques de réalité virtuelle. Et si Google n’a pour le moment rien à annoncer concernant la réalité virtuelle, Rick Osterloh a cependant évoqué de possibles collaborations dans ce domaine. Pour rappel, Google développe la plateforme Daydream, que les autres constructeurs peuvent utiliser pour propulser leurs casques de réalité virtuelle.


Nos dernières vidéos