Suivez-nous

Smartphones

Huawei : le nouveau système d’exploitation est (très) loin d’être prêt

Huawei développe bien un OS de secours, mais quand pourra-t-il l’utiliser ?

Il y a

le

Huawei P30 Pro Taille
© Presse-citron.net

Menacé de ne plus pouvoir utiliser les services et applications de Google sur ses smartphones à cause d’un décret signé par Donald Trump, Huawei pourrait bien se tourner vers son propre système d’exploitation. Au mois de mars, Richard Yu, le patron de la division mobile de Huawei, révélait à un média allemand que l’entreprise développait son propre OS, une alternative à Android, en prévision d’un conflit avec les USA.

Il y a quelques jours, le média chinois Global Times indiquait que le système d’exploitation de Huawei serait appelé HongMeng OS et que celui-ci serait « lancé cet automne au plus tôt et au plus tard au printemps de l’année prochaine ». Cette même source affirmait que « Le nouveau système d’exploitation sera compatible avec tous les téléphones, tablettes, appareils portables de Huawei, ainsi que toutes les applications Android ».

Un OS qui ne serait pas encore prêt

Néanmoins, le site The Information, relayé par Android Authority, suggère quant à lui que le nouveau système d’exploitation de Huawei, qui serait aussi appelé « Project Z3 », serait loin d’être prêt, bien que l’entreprise aurait commencé à développer cet OS en 2012, suite aux débuts des tensions entre les USA et la société ZTE.

Mais Huawei pourrait bien être obligé de recourir à ce système d’exploitation de secours et devrait accélérer le développement de celui-ci. Bien entendu, pour le moment, tout cela est à prendre avec les pincettes d’usage car Huawei n’a pas encore détaillé la façon dont il compte gérer la situation.

On rappelle simplement que même sans la licence Android de Google, Huawei pourra toujours utiliser la version open-source du système d’exploitation et y proposer des alternatives aux services de Google. D’ailleurs, Huawei a déjà une application qui pourrait remplacer sur le Play Store sur le long terme et des discussions auraient aussi été engagées avec le développeur d’Aptoide.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Kcirtap

    23 mai 2019 at 17 h 03 min

    /e/ OS (présenté sur presse-citron il y a peu) est, lui, disponible (https://e.foundation)

  2. Jean

    23 mai 2019 at 21 h 29 min

    J’ai l’impression que vous parlez des sociétés comme si ils étaient nos pères.

    À vrai dire ce qui m’importe c’est de savoir si les gouvernements ont l’intention d’aider ou de détruire leur population par de faux bonheur de la technologie ?

  3. MLD

    23 mai 2019 at 23 h 21 min

    Si Huawei peut utiliser la version opensource d’Android comme par exemple LineageOS. Et il suffit d’y installe gapps pour accéder au playstore de Google.

  4. Realiste

    26 mai 2019 at 14 h 07 min

    Vivement l os de Huawei en espérant qu’il reste open source et donc débarrassé des backdoor de la NSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests