Suivez-nous

Fintech

ING sur la page partenaire Apple Pay, la compatibilité imminente ?

ING se mettrait (enfin) à la page en supportant Apple Pay.

Il y a

  

le

 
BNP Paribas
© BNP Paribas

Il y a quelques heures, la page dédiée à Apple Pay sur le site officiel de l’américain a rajouté le logo d’ING parmi les partenaires « disponibles prochainement ». Alors que la banque en ligne avait annoncé qu’elle serait compatible au courant de l’année 2020, il semblerait que cette date approche à grands pas. Le million de clients français de l’établissement pourra donc bientôt enregistrer sa carte bancaire sur l’iPhone.

ING, un retardataire

En début d’année, la responsable du paiement chez Apple affirmait que 99% des cartes bancaires françaises seraient compatibles avec Apple Pay d’ici la fin d’année. Elle pouvait se féliciter à ce moment-là d’avoir convaincu le groupe Crédit Mutuel et le Crédit Agricole de supporter la technologie.

Donc son côté, ING a été discrète sur Apple Pay, et c’est son support client sur Twitter qui s’était avancé le premier sur le sujet. A l’époque, la banque avait annoncé qu’elle serait compatible avec la technologie Apple « au courant du premier semestre 2020 ». Si l’on ne connait pas encore la date précise de disponibilité (au moment de la rédaction de l’article, il n’est toujours pas possible d’enregistrer sa carte ING sur le wallet Apple), elle pourrait bien avoir lieu dans les semaines à venir.

Il faut toutefois prendre ses précautions sur cette information, car les deux autres établissements affichés sur le site Apple comme « disponibles prochainement » figurent dans cette section depuis un certain temps. LCL a été officiellement rajouté sur cette liste d’attente au courant du mois de décembre dernier, et Qonto a été placé en février 2020. Espérons qu’ING soit plus efficace et introduise cette méthode de paiement mobile au plus vite.

Essor du paiement sans contact

Dans le cadre des gestes barrières pour éviter la propagation du virus, le paiement sans contact a cru de manière significative. Les réseaux Visa et Mastercard ont enregistré une croissance de 40% des paiements sans contact à travers le monde. Si le paiement mobile reste encore marginal en France, la pratique se démocratise. Le principal avantage de ce dernier est qu’il est considéré comme plus sécurisé qu’une carte bancaire physique – ce qui lui permet de s’affranchir de tout plafond.

Alors que le plafond du paiement par carte sans contact a été relevé de 30 à 50 euros il y a quelques jours, régler ses achats avec Apple Pay n’implique aucune limite. Le titulaire de la carte (elle-même enregistrée sur l’iPhone) peut ainsi payer sans limite de montant. La seule contrainte reste le plafond de la carte physique, qui est enregistrée sur l’iPhone.

Découvrir ING

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *