Suivez-nous

ING : Apple Pay, quand peut-on avoir le paiement mobile ?

C’est fait ! Les cartes bancaires ING vont être compatibles avec Apple Pay au cours du premier semestre de l’année 2020. Conséquence : les clients de la banque en ligne auront la possibilité de payer avec leur iPhone ou bien la montre connectée Apple Watch. Il faut dire que ce service est attendu par les clients d’ING depuis 2014, année de lancement d’Apple Pay dans l’Hexagone.

Visiter ING

Et le service de paiement mobile de la marque à la pomme a fait du chemin. En France, la comptabilité de 99% des cartes bancaires en circulation est prévue fin 2020. Dans le monde, une étude de Juniper Research, parue en février 2020, indique qu’Apple Pay capte 43% des parts du marché (10 milliards de transaction en 2019). Retour sur les avantages à disposer d’Apple Pay pour ING.

Apple Pay

Application Wallet © Apple

Appareils compatibles avec Apple Pay ING

Les grands bénéficiaires du service de paiement mobile Apple Pay sont les clients ING qui possèdent un appareil iOS. Ces derniers évoluent dans l’écosystème Apple. Résultat : ils n’ont pas accès aux autres solutions de m-paiement (Google Pay, Samsung Pay, Paylib). Vous pouvez en attendant regarder notre avis ING ici.

Le partenariat ING Apple Pay leur permet donc de disposer d’un nouveau service à condition qu’ils détiennent les appareils suivants : iPhone SE, iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 7, iPhone 7 Plus, iPhone 8, iPhone X et Apple Watch.

A terme, il sera sans doute possible d’utiliser Apple Pay ING avec d’autres appareils tels que l’iPad, le MacBook et le MacBook Pro. Attention toutefois car ces appareils pourront servir uniquement aux achats en ligne. Ajoutons aussi le fait que le paiement avec le MacBook nécessite un iPhone ou l’Apple Watch pour que la validation de la transaction se fasse.

En revanche, le MacBook Pro et le MacBook Air n’en ont pas besoin. Il faut cependant qu’ils soient équipés de la Touch ID. Enfin, le paiement dans les app des commerçants reste limité aux iPhone, iPad et Apple Watch.

Bon à savoir : pour fonctionner en France, l’appareil doit obligatoire exploiter la dernière version d’iOS.

Comment payer avec Apple Pay ING ?

Apple Pay chez ING fonctionne dans nombre de commerces tels que des grandes surfaces, des boutiques, des établissements hôteliers, des restaurants, etc. Voici comment faire un paiement.

Visiter ING

Compatibilité du terminal de paiement avec Apple Pay

Afin de savoir si le service de paiement mobile Apple Pay chez ING est envisageable, le terminal de paiement doit respecter deux conditions. Premièrement, il doit afficher le pictogramme Apple Pay qui précise sa compatibilité. Deuxièmement, il doit accepter les cartes MasterCard.

Pourquoi le réseau MasterCard ? Car les cartes bancaires ING fonctionnent avec le réseau MasterCard (MasterCard standard avec l’offre Essentielle ING, Gold MasterCard avec l’offre Intégrale de la banque en ligne ING). Le réseau MasterCard étant très présent et le service Apple Pay de plus en plus admis, toutes les conditions sont généralement réunies pour payer par cette modalité en magasin.

Un fonctionnement qui varie selon le modèle d’iPhone

Apple Pay fait pleinement partie de l’écosystème de la marque à la pomme. Cela restreint son accès aux seuls détenteurs de produits iOS. Mais le fonctionnement diffère selon les modèles d’appareils.

Ainsi, pour régler un achat avec un iPhone 8 (et les versions antérieures), le client doit s’authentifier grâce à la Touch ID. Il s’agit d’un mécanisme de reconnaissance biométrique par empreinte digitale. L’utilisateur pose donc son doigt sur l’appareil. Il positionne ensuite son iPhone à proximité du lecteur sans contact du terminal de paiement. La mention OK lui indique la bonne prise en compte du mode de paiement.

Le paiement avec l’iPhone X propose quelques adaptations. Il requiert notamment d’appuyer sur le bouton latéral de l’appareil deux fois. L’authentification se fait via la Face ID, un mécanisme biométrique de reconnaissance faciale. Il est toujours possible de taper son code. La procédure est ensuite identique à la précédente.

Quant au paiement avec Apple Watch, le porteur de la montre connectée doit également appuyer à deux reprises sur le bouton latéral. Il approche ensuite l’écran de l’Apple Watch vers le lecteur sans contact. La validation de l’opération est annoncée par une légère vibration.

Bon à savoir : le client peut dématérialiser sur le portefeuille Apple Pay des cartes d’embarquement, des cartes de fidélité ou bien des billets de spectacle.

Apple Pay et ING sécurisent-ils les paiements

La problématique de la sécurisation des données bancaires et des transactions paiements est primordiale. Apple Pay offre plusieurs garanties :

  • le mécanisme d’authentification Face ID et Touch ID ;
  • le fait de ne pas stocker de données bancaires et personnelles sur l’appareil et les serveurs d’Apple ;
  • le fait de ne pas communiquer les données bancaires et personnelles aux commerçants ;
  • la création d’un code unique de transaction lors de chaque de paiement ;
  • la suppression de toutes les informations qui relient le wallet à l’opération ;
  • le suivi des dix dernières opérations effectuées par le biais d’Apple Pay ING depuis l’iPhone.

Notre avis sur le service Apple Pay ING

En résumé, la banque en ligne ING a tout intérêt à proposer Apple Pay, étant donné l’engouement présent et à venir pour ce service bancaire innovant. Les jeunes l’apprécient pour sa simplicité, pour sa rapidité et pour l’aspect sécuritaire qu’il offre. De plus, les plafonds de paiement ne sont pas limités à 30 euros comme le paiement par carte sans contact. Le seuil dépend uniquement de la carte bancaire ING de l’utilisateur. A ce titre, la Gold MasterCard de l’Offre Intégrale est plus souple.

C’est donc un service d’avenir que va enfin promouvoir ING au cours du premier semestre 2020. Pour rappel, l’étude de Juniper Research de février 2020 chiffre à 52% la part d’Apple Pay dans le secteur du paiement mobile à l’horizon 2024. Et pour le cabinet d’études Bernstein, Apple Pay représente déjà 5% des paiements par carte à travers le monde. Un chiffre qui doit doubler en 2025. Banques en ligne et banques traditionnelles ont semble-t-il bien reçu le message.

Visiter ING